Wood Norwegian Wood », monde nihiliste | The Stanford Daily

« Norwegian Wood » est mérité à juste titre pour sa description profonde de l’amour et de la maturité, mais cet éloge pourrait être mal dirigé. Bien que la plupart des lecteurs conviendraient que le conflit central de l’histoire réside dans l’amour tordu et déchu entre les personnages, l’auteur, Murakami, dans une interview a rappelé aux lecteurs que l’amour et la maturité ne sont que deux dimensions superficielles et incomplètes de son histoire. travailler C’est pour des raisons commerciales que les éditeurs ont annoncé ces deux thèmes populaires. L’amour et la maturité fournissent les étapes de la douleur inexprimable et existentielle que nos personnages ressentent, tandis que la mort constitue leur récession.

Comme d’autres protagonistes de Murakami, Toru est un jeune adulte commun qui vit dans un coin d’un monde tumultueux. Lorsque d’autres élèves, dans une révolte, ferment l’école, criant des mots élégants mais dénués de sens comme «effondrer le complexe éducatif laborieux» et critiquant avec condescendance les autres avec des mots politiques qu’ils ne comprennent pas eux-mêmes, Toru reste ferme dans son petit coin et serrer lui-même: ce n’est pas par la résignation, mais par une vision mûre qui pénètre l’angoisse de son temps, parallèle aux véritables révoltes étudiantes de Tokyo à la fin des années 1960.

Le ridicule de la révolte étudiante, ainsi que l’hyperactivité sociale déguisée en mouvements politiquement corrects, est un sujet sur lequel Murakami revient dans ses autres livres. Ses commentaires sur cette hyperactivité sociale irréfléchie dans « Kafka on the Shore » (manque d’imagination, arrogance, jargon vide, rêve usurpé et idéologie rigide) contrastent si parfaitement avec Toru dans « Norwegian Wood », un jeune homme modeste mais incroyablement sensible et acéré. adulte Sa modestie et sa normalité ne sont jamais en termes de médiocrité, mais de son authenticité en tant que personne, et le problème auquel Toru est confronté n’est pas politique ou social, mais fondamentalement humain. C’est précisément la raison pour laquelle tous les étudiants des émeutes se remettent si rapidement des troubles politiques, sans même laisser une égratignure dans leur vie, tandis que Toru est complètement secoué à la fin, comme un homme nu pour faire face à la méchanceté de ton destin

Naoko est la petite amie de Kizuki, la meilleure amie de Toru qui se suicide sans laisser de message. Alors que la vie de Naoko se noie lentement dans la douleur de la mort de son amant, Toru est déterminée à la sauver à tout prix. Naoko incarne la fragile pureté et la sincérité dont Toru aspire, mais à son ignorance, elle est déjà liée à la mort, toutes les luttes en vain.

Comparé à d’autres œuvres de Murakami, « Norwegian Wood » a une histoire étonnamment simple, mais sa complexité émotionnelle fait persister une nuisance subtile. D’une part, la tragédie nous plonge dans un mélange de tristesse, d’agonie et de confusion; D’un autre côté, notre tristesse, ainsi que la douleur de nos personnages, reste étrangement abstraite, comme un cheveu sur la langue que nous essayons d’éliminer mais ne pouvons pas.

Le livre traite de l’inexprimable, comme lorsque Naoko murmure à plusieurs reprises: « Je ne peux jamais dire ce que je veux dire » et « Tout ce que je reçois, ce sont de mauvais mots » ou, lorsque Toru demande: « Que voulait-il? de moi? Mais je n’ai jamais pu trouver les réponses.  »

Avec le suicide de Kizuki, Toru se rend compte que «la mort existe, non pas comme le contraire, mais comme faisant partie de la vie», que Toru se sent comme un «nœud d’air à l’intérieur». [him] », Révélant une contradiction profonde et intense de l’être, à la fois inexprimable et incompréhensible. Plus Toru essaie de saisir avec des mots le sens de la mort de Kizuki, plus il examine de près la valeur de la vie. Comme les mots perdent leur sens après Répétitions excessives, Toru ne trouve finalement rien dans son test de mort: « Il ne me reste plus qu’un arrière-plan, un paysage pur, sans personne devant. »

La mort de Kizuki, et enfin la mort de Naoko, jette Toru dans un monde sans valeur: le «champ de fosse» décrit par Naoko. «Rien n’a marqué son périmètre: pas de clôture, pas de bordure de pierre. Ce n’était qu’un trou, une bouche ouverte. « C’était une vérité dévastatrice: une fois que nous avons vu la nature existentielle et nihiliste de notre réalité, nous pouvons à peine trembler et faire semblant de vivre sans cette connaissance.

Par conséquent, Toru savoure tous les goûts de la vie, essayant de restaurer le sens de sa vie et de construire le « château illusoire » que Naoko guérit dans son sanatorium. Son espoir est « écrasé » quand on lui dit que Naoko ne pourra jamais s’améliorer, « ne laissant qu’une surface aplatie sans sentiments ». En fin de compte, Toru se rend soudain compte qu’il est « le gardien d’un musée, un musée immense et vide où personne ne vient jamais, et je le regarde juste pour moi. » « Une vague de nausées me saisit », précisément le même sens de la caractérisation « totalement étrangère », « être en soi », qui imprègne le roman existentialiste de Sartre « Nausea ».

La source de la souffrance de Toru, la souffrance universelle des humains, est peut-être notre tentative d’établir des valeurs dans une société sans valeur, notre propre fantasme de chercher du sens dans un univers dénué de sens et notre obsession d’être humain dans un monde inhumain. Nous ne demandons jamais à naître, cependant, nous sommes jetés dans un monde sans signification et nous nous battons pour trouver le sens de notre vie entière, sans but et sans repos, comme le damné « Sisyphe » (Camus), qui roule constamment un rocher vers le haut de la montagne sachant que le rocher tombera encore et encore pour poursuivre le même mensonge monstrueux de la vie: le sens. La valeur. Vérité.

A la surface du « Norwegian Wood », il y a cette confrontation des désirs humains contre les forces de la société; et sous ces forces étrangères se trouve ce mécanisme unique de la Nature, que nous appelons poliment Destiny. Cependant, la contradiction n’est jamais parmi notre constante étant contre une certaine puissance externe. Le conflit est unique: la contradiction est déjà enracinée dans l’existence. Les personnages ne peuvent réaligner cette contradiction que par l’illusion et se victimiser, une vérité tragique, du « roi Œdipe » et « Macbeth » à « la forêt norvégienne », dont les personnages souffrent, non pas par des défauts fatals, mais à travers ses forteresses magnifiées qui ne servent qu’à poursuivre la fin tragique.

Dans les phrases existentielles, les personnages deviennent « The Stranger » (Camus) pour eux-mêmes avec « No Exit » (Sartre) mais avec la mort. « Norwegian Wood », un roman principalement existentialiste, devrait être célébré parmi la littérature existentielle. Au final, l’amour n’est qu’un scénario dans lequel ces personnages, comme nous, se battent contre n’importe qui sauf eux-mêmes, criant, comme l’écrit Murakami, « depuis l’impasse de cet endroit qui n’était pas un endroit ».

Contactez Owen Shen à owenshen ‘at’ stanford.edu.

________________

Article Aléatoire

La lithothérapie, c’est quoi? pierres de lithothérapieLes selon pierres s’appellent la lithothérapie, cette approche holistique de soin est basée sur l’influence subtile que apporter des minéraux. Des durée de individus s’aident de pierres, autant de individus avec autant de réussites. Trouvez des pierres de lithothérapie dans la boutique essencedegaia.fr. Pour comprendre le fonctionnement de la lithothérapie, il faut dans un premier temps reconnaître l’existence d’énergies non visibles qui composent et qui composent tout ce qui est manifesté,

une aura d’énergie qui est aussi réelle que ce que vos yeux vous permettent de voir du plan physique. Ces énergies subtiles qui composent sont expression de notre état d’être aux niveaux émotionnel, mental et spirituel.

Si nous changeons d’émotion changeons la fréquence vibratoire de notre émotionnel. Les minéraux ont une énergie forte avec des caractéristiques super marquées compte tenu de composition et cristallisation, une énergie subtile et stable qui est utilisée en lithothérapie pour influencer corps subtile et obtenir des améliorations de état d’être.

La portée de ces améliorations est à prendre tel que des aides agissant à des niveaux différents par rapport à la pierre utilisée. cristal d’amétyste pierre pensée de lithothérapieC’est un moyen de soin holistique elle est une interaction à exhaustifs les volumes de l’être. L’action se fera chez nous sur notre système d’énergies subtiles ensuite selon interaction, se transmettra à à nous autres schéma de manifestation qui sont en relation avec le type d’énergie de la pierre, en or position physique, émotionnel, mental et spirituel.
Oncratère des pierres de santé, qui seront en relation avec notre besoin, pour rétablir une harmonie, pour « soigner » un problème, aider en revanche contre des troubles digestifs, à le stress, pour favoriser la guérison, réduire les douleurs, dynamiser un organe, retrouver le sommeil, lutter opposé les migraines, permettre de passer de solides nuits réparatrices, … Le champs d’applications n’a pas de limites.

Au progressivement de l’efficacité elle se trouve être pas mal variable et dépend principalement de deux points: la profondeur du problème et la spécificité de la personne. Peu importe la croyance de la personne, la lithothérapie n’est pas un placebo, que l’on croie ou bien pas aux effets des pierres, elles vont avoir un effet. Par contre, quelqu’un qui est d’un naturel à se protéger, qui n’accepte pas idées nouvelles, qui est du mal à remettre en interrogation ses croyances, ces personnes auront du mal à ressentir des effets rapidement. Cet état d’esprit fondée tel que une barrière de défense actif qui empêche d’être positivement influencé chez énergies bienfaisantes des pierres. Tout n’est pas ou bien noir, in extenso les degrés d’ouverture d’esprit existent dans l’hypothèse ou bien qu’une personne ne existera ne 100% fermée ni 100% ouverte. Notre réceptivité varie aussi fortement versus état d’être du pressant présent.

. druse de cristal de roche, recharge en lithothérapieOn utilise des pierres de soin également pour stimuler des capacités, en revanche pour aider à la méditation, pour livrer plus endurant dans l’effort physique, pour augmenter une joie de vivre qui est autrefois bien présente, ou bien pour développer l’intuition. Les pierres utilisées sont généralement des minéraux semi précieux et pourquoi pas précieux de cristaux, travaillés en pierres polies, et pourquoi pas laissés à l’état naturel en pierre brute. Les pierres polies sont privilégiées en lithothothérapie quant à côté pratique, dans la poche d’un vêtement, l’état respectueux est agréable et n’abîme pas le tissu.

Une qu’une pierre vous à transmis son énergie, elle aura besoin d’être purifiée et rechargée au bout d’un instant afin qu’elle retrouve toutes ses capacités. À ce suje,t vous avez la possibilité consulter les articles sur la purification et sur le rechargement. La lithothérapie avoir une forte influence sur notre état d’être dépourvu toutefois qu’elle ne remplace une visite chez un médecin, c’est une aide additionnelle qu’apporte ce thérapie alternative.

Pour décourir instinct de chacun pierre, vous retrouverez une grande liste à droite de cette page, aussi des sujets utiles pour utiliser les pierres en soins, Bonne lecture! La lithothérapie est jà apporté beaucoup à énormément de individus à travers le monde, pourquoi pas à vous? Qu’est ce que la lithothérapie ? Aujourd’hui, la lithothérapie est détaillé sur la planète entier, tout d’or moins dans son sensation originel qui est l’utilisation des pierres. À titre d’exemple, l’industrie s’est emparé du quartz pour utiliser ses vibratoires, doté d’une fréquence à la fois légitime et unique, pour réaliser des montres. Qui ne possède ou bien n’a possédé d’or cours de ces dernières années une montre à quartz ? Nous ne parlons pas non plus des parures de bijoux en pierres naturelles parmi lesquelles nous sommes attirés en beauté. Pas si loin que cela à l’époque, à nous aïeux offraient régulièrement les cadeaux naturels de la nature, connaissant parfaitement bienfaits et leurs vertus. Au delà des symboles, les quantités infinitésimales de minéraux intéressent chercheurs contemporains pour leur densité et leur condensé de propriétés.

Dans un registre plus spirituel, entendrons très jargonner de vertus des pierres cependant deux reposent sur ces même thèse qu’est la composition chimique de chaque minéral son impact sur son environnement.

Des résultats sont aujourd’hui prouvés, notamment en or travers de la magnétothérapie qui s’appuie sur la connaissance de la magnétite dans un processus d’autoguérison. Les sédatives de la pierre d’aimant permettent ainsi un pressé dans ce cadre bien précis.

Dans un parallèle similaire, le cuivre a également des reconnues thérapeutiquement. Aujourd’hui, de nombreux chercheurs s’accordent pour dire que l’impact vibratoire et énergétique des pierres sur notre psychisme et physique est issu d’une analogie structurelle. Quotidiennement, des éléments minéraux essentiels sont ingérés pour notre équilibre structurel. Ainsi, déposer une pierre au creux de sa paluche mais également poursuivre un bijou en pierres naturelles disposant des appropriés peut s’avérer essentiel pour pallier à ce manquement.

La pierre en question déclenche en or contact de la peau une résonance vibratoire singulier qui voltampère stimuler minéraux organiques, retirant de potentiels dysfonctionnements corporels. Chaque minéral délié d’une battement unique et offre ainsi une activation des biotope énergétiques (chakras).

Cette coup va varier compte tenu de sa composition chimique, de sa structure cristalline et de sa couleur. La pierre ainsi qu’à le minéraux en question disposera ainsi de particuliers et a pour leitmotiv de réguler une partie de corps, ensuite de retrouver son équilibre fonctionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *