Plongez dans l’histoire dans le parc national de Hot Springs

Je vais aller propre: les salles de bain ne m’ont jamais attiré. Ils consomment beaucoup de temps, et maintenant, avec un petit enfant, prendre une douche silencieuse de trois minutes est presque impossible. J’ai donc été surpris que mon moment préféré lors d’une visite au parc national d’Arkansas Hot Springs ait été de plonger dans un bain à remous parfumé à la lavande, de regarder les ventilateurs de plafond tourner paresseusement dans le calme paisible d’un bain centenaire sur le toit haut. Cela ne fait pas de mal que je me réjouisse des sources chaudes, qui jaillissent de dizaines de sources souterraines dans la montagne de sources chaudes voisine et sont canalisées directement vers les bains locaux, permettant aux visiteurs, comme le dit le dicton, « de prendre les eaux » .

Galerie: Plongez dans l’histoire au parc national de Hot Springs

Baigner ou boire de l’eau, également connu sous le nom de «maîtrise de l’élixir», est un bien public depuis 1832, lorsque le président Andrew Jackson a considéré ce qui est maintenant une terre protégée du parc national de Hot Springs, 40 ans avant Yellowstone. Pendant l’âge d’or du bain (1880 à 1950), on pensait que le H2O, riche en minéraux, avait des propriétés médicinales et, encouragé par leurs médecins, vint à eux pour soulager des maladies comme l’arthrite et les maux de dos. Au début, les logements étaient rudimentaires (cabanes en bois construites sur une source gargouillante), mais finalement, la réputation curative des eaux et des lois qui nécessitent des bâtiments plus sanitaires et ignifuges a fait de Hot Springs une destination surnommée « l’American Spa » . Son attraction principale est Bathhouse Row, une collection de huit bâtiments en pierre imposants qui bordent l’avenue centrale au centre-ville de Hot Springs, chacun avec son propre style architectural unique. Bien sûr, ce sont des efforts blancs et riches; La plupart des Afro-Américains n’avaient pas le droit d’utiliser les maisons de bains où ils travaillaient, les forçant à construire les leurs à proximité. De plus, un régime de toilettes pouvait coûter jusqu’à 55 cents, le salaire journalier moyen d’un travailleur en 1915 (le gouvernement a fourni aux nécessiteux des toilettes gratuites, qui ont ensuite été séparées). En 1921, la popularité de Hot Springs, dont les bains étaient censés rivaliser avec ceux de la Rome antique, a conduit à sa création en tant que 18e parc national. Cependant, au fur et à mesure que de nouveaux médicaments se sont développés dans les années 1950, le bain thérapeutique a décliné et les entreprises se sont épuisées. En 1985, seul Buckstaff Bathhouse restait ouvert (et l’est toujours, avec un fonctionnement continu depuis 1912).

Mais ce n’était pas la fin de Bathhouse Row. Le Park Service a restauré et réutilisé la plupart des bâtiments de Superior, qui abrite une brasserie et la seule bière de source chaude au monde; al Hale, un hôtel de luxe; à Quapaw, un spa moderne; à l’Ozark, un centre culturel et une galerie d’art. Le tour de force est le Fordyce Bathhouse, une structure Renaissance ornée construite en 1915 qui abrite aujourd’hui le centre des visiteurs et le musée du parc national. Le vétéran de la guerre civile, Samuel Fordyce, qui a été emmené à Hot Springs sur une civière et parti six mois plus tard, croyait tellement aux pouvoirs des sources chaudes qu’il s’est mis à « ériger le meilleur établissement balnéaire du monde ».

Lors de notre premier matin à Hot Springs, moi, mon mari et notre fils de 17 mois avons parcouru la courte distance de notre grand hôtel de 1924, l’Arlington, le long de l’avenue centrale bordée de magnolias jusqu’au hall de marbre du Fordyce. une marche. Le garde forestier Kary Goetz a enlevé une chose: il n’y a pas de source chaude extérieure pour se baigner. L’eau fuit du sol à une température de 143 degrés, donc les bains publics contrôlent la température des baigneurs, entre 98 et 104. Dans la salle de bain carrelée de blanc pour hommes, Goetz a passé une bouteille d’eau en plastique Thermique, toujours chaud. « Vous avez l’histoire entre vos mains », a-t-il déclaré, expliquant que l’eau est tombée comme l’eau de pluie il y a 4000 ans et qu’elle remonte maintenant à la surface grâce à un processus géothermique complexe qui se produit dans les couches de roche sous nos pieds. Goetz nous a ensuite fait traverser une journée du XXe siècle dans les bains publics: tout d’abord, plongez dans la baignoire pendant qu’un assistant frotte son dos et ses membres; ensuite être enveloppé dans des serviettes chaudes, appelées «paquets chauds»; puis quelques minutes dans la vapeur ou la cabine à vapeur (quelque chose comme un sauna en forme de latrine); un bain dans le bain de siège, une structure de type bidet qui est censée calmer les hémorroïdes; et enfin la pluie d’aiguilles, dans laquelle des jets de pression vous frappent partout avec de l’eau. Le gadget le plus étrange et le « favori absolu » de Goetz est la baignoire d’hydrothérapie depuis longtemps disparue, dans laquelle un assistant a placé une sonde électrique dans l’eau du bain, émettant des décharges pour détendre soi-disant les muscles tendus ou activer le Ils ne fonctionnent pas. Notre visite s’est terminée dans les vestiaires des hommes, où une lucarne de vitraux montre la fille de Neptune et d’autres fantasmes sous l’eau dans des tons bleus et verts frappants. Une statue de l’explorateur espagnol du XVIe siècle, Hernando de Soto, qui reçoit un cadeau de l’eau thermale d’un Indien d’Amérique est au centre de la pièce; Il est peu probable qu’il l’ait fait, mais cela a certainement aidé à la publicité, a déclaré Goetz. Les peuples Quapaw et Caddo ont vécu ici pendant des milliers d’années, exploitant la novaculite omniprésente de la région, un type de pierre de silex, à la recherche d’armes.

Nous nous sommes promenés dans le reste du musée, de la salle de bain des femmes (son dressing était beaucoup moins élégant) à la salle de réunion ensoleillée au troisième étage, où les hommes et les femmes conservateurs de l’époque édouardienne se sont mélangés au milieu d’une opulence de mosaïques, Piano à queue et plafonds décoratifs en vitrail. (Cela m’a dérangé de lire que les hommes étaient autorisés à prendre le soleil nus dans la cour au troisième étage, tandis que les femmes devaient faire de l’exercice avec des robes de dentelle formelles). Au fond de la salle, une grande salle de gym au sol en bois a peut-être attiré les baigneurs dans l’espoir de voir le célèbre baseball. Joueurs de la ville pour l’entraînement printanier, originaire de Hot Springs dans les années 1880. En fait, de nombreux hommes bien connus, notoires et autres sont passés par Hot Springs, notamment Babe Ruth et Al Capone. « C’était à Las Vegas avant de rêver de Las Vegas », m’a dit Goetz. « Choisissez votre vice ». En face de l’élégante Bathhouse Row, les tanières de cocaïne, les maisons closes, les établissements de paris et les clubs fleurissaient. Capone surveillait son casino préféré, le Southern Club, maintenant le musée de cire Josephine Tussaud, depuis la fenêtre de sa suite au quatrième étage à Arlington.

En parlant de Scarface, il a également pris les eaux régulièrement et a peut-être utilisé l’alias Al Brown pour se baigner à Bathhouse Row (bien qu’il n’y ait pas de documents, bien sûr). J’ai également fréquenté les bains publics du troisième étage d’Arlington, où je me suis enregistré à 14 heures. Rendez-vous un peu nerveux. Serait-il étrange qu’un étranger vous frotte? Je n’aurais pas dû m’inquiéter; L’assistante Glenda Porter, une employée de 31 ans, m’a immédiatement rassurée. Après m’avoir donné un rapide gommage d’éponge végétale dans la baignoire en porcelaine, il m’a enveloppé dans un drap, comme une robe de chambre, et m’a dit de m’allonger sur un transat dans la salle de bain principale, me couvrant de la tête aux pieds avec des serviettes fumantes. Le tissu épais immobilisait mes membres, les bains à remous remuaient agréablement en arrière-plan et, sans smartphone ni autres distractions, j’étais obligé de succomber au présent. Aha, je pensais: je comprends maintenant. Le bénéfice médical des eaux peut être discutable, mais l’impact apaisant sur mon esprit était tout à fait le contraire.

Le lendemain après-midi, à Buckstaff, je suis entré dans une autre belle salle en marbre, où un assistant m’a emmené dans un vieil ascenseur manuel pour me conduire au deuxième étage. Bien que moins similaire à un spa (par exemple, il n’y a pas de sels de bain parfumés disponibles avec la baignoire), cette expérience dans les bains était plus authentique, car je pouvais essayer un bain de siège, une cabine à vapeur et une douche avec aiguille Le bain de siège était décevant, mais j’ai apprécié la nouveauté de la cabine à vapeur, où j’étais assis en suant avec la tête sur un joug en bois. La pluie d’aiguilles était stimulante, les muscles qui ravivaient l’eau devenaient gommeux dans la vapeur chaude de la hotte.

Rafraîchis, nous explorons davantage Hot Springs, qui, en tant que deuxième plus petit parc national (Gateway Arch l’a dépassé en 2018), est compact et facile à naviguer. Dans la cascade d’eau chaude, une cascade près de notre hôtel, des vrilles de vapeur se sont élevées de l’eau en tombant sur les rochers, provoquant un chœur de « Wa wa! » (eau) de mon fils. Nous nous sommes promenés le long de la Grande Promenade, un chemin en briques rouges au-dessus de Bathhouse Row et un conduit vers certains des 26 miles de sentiers de randonnée dans le parc à Hot Springs Mountain et North Mountain. Dans les « sources de cruche » de la ville, les habitants se sont alignés pour remplir des bouteilles d’eau thermale; Le public consomme environ 700 000 gallons par jour. « Bon? » Ai-je demandé à une femme. « Je ne gaspillerais pas toute cette énergie pour la transporter si ce n’était pas le cas », a-t-il dit en riant.

En rentrant à l’aéroport de Little Rock le lendemain matin, un regret m’est venu à l’esprit: peut-être que je n’aurais pas dû vendre cette baignoire à l’ancienne avec des pieds fournie avec mon appartement. Je pourrais utiliser une bonne salle de bain de temps en temps.

Si tu vas

Où loger

The Arlington Hotel

239 Central Ave.

800-643-1502

arlingtonhotel.com/

Le trésor du sud, le plus grand hôtel de l’Arkansas, possède un grand hall et une élégante salle à manger vénitienne. Essayez la salle d’eau minérale, dont la baignoire a de l’eau thermale directement des sources chaudes. Tarifs standard pour deux adultes à partir de 135 $; Salle d’eau minérale à partir de 179 $ par nuit.

Où manger

Bathhouse Superior Brewery

329 Central Ave.

501-624-2337

superiorbathhouse.com/

Situé dans l’une des maisons de bains historiques, c’est la première brasserie d’un parc national américain. UU. Le Hitchcock Spring Kolsch est délicieux; combinez-le avec un bretzel mou et du fromage à la bière infusé de kolsch. Ouvert tous les jours à 11h Billets à partir de 9 $.

Que faire

Parc national de Hot Springs

101, rue Reserve

501-620-6715

nps.gov/hosp/

Détendez-vous dans les sources chaudes canalisées directement depuis les sources chaudes, promenez-vous dans les forêts de pins à feuilles courtes ou admirez les montagnes vallonnées de Ouachita depuis la tour de montagne de Hot Springs de 216 pieds de haut. Des visites quotidiennes des gardes forestiers emmènent les visiteurs à travers les diverses installations médicales et sanitaires du luxueux établissement de bains Fordyce, ainsi que les sources chaudes visibles du parc, où ils expliquent les processus géologiques derrière l’eau minérale. Entrée gratuite au parc et visites guidées.

Le musée des gangsters d’Amérique

510 Central Ave.

501-318-1717

tgmoa.com/

Découvrez le côté le plus cher de Hot Springs dans ce musée, dont les galeries audiovisuelles explorent la vie de criminels célèbres de la Steam Valley. Les points forts incluent le masque mortuaire de John Dillinger et l’équipement de jeu original d’un bar clandestin de l’ère de la prohibition, y compris des tables de roulette. Ouvert tous les jours à partir de 10h à 18 h Du dimanche au jeudi et à partir de 10h à 19 h Vendredi et samedi. Admission générale 15 $ adultes, 14 $ aînés et 6 $ enfants de 8 à 12 ans.

L’information

arkansas.com/

________________

Article Aléatoire

La lithothérapie, c’est quoi? pierres de lithothérapieLes dans les pierres s’appellent la lithothérapie, cette approche holistique de soin est basée sur l’influence subtile que apporter des minéraux. Des poids de individus s’aident de pierres, autant de individus avec autant de réussites. Trouvez des pierres de lithothérapie dans la boutique essencedegaia.fr. Pour comprendre le fonctionnement de la lithothérapie, il faut dans un premier temps reconnaître l’existence d’énergies non visibles qui composent et qui composent tout ce qui est manifesté,

une aura d’énergie qui est aussi réelle que ce que vos yeux vous permettent de voir du plan physique. Ces énergies subtiles qui nous composent sont les témoignage de état d’être aux niveaux émotionnel, mental et spirituel.

Si nous changeons d’émotion nous changeons la fréquence vibratoire de notre émotionnel. Les minéraux ont une énergie forte avec des caractéristiques pas mal marquées relativement à composition et cristallisation, une énergie subtile et stable qui est utilisée en lithothérapie pour influencer notre corps subtile et obtenir des améliorations de notre état d’être.

La portée de ces améliorations est à prendre tel que des aides agissant à des niveaux différents relativement à la pierre utilisée. cristal d’amétyste pierre violette de lithothérapieC’est un moyen de soin holistique a une intervention à in extenso les niveaux de l’être. L’action se fera chez sur notre système d’énergies subtiles après chez interaction, se transmettra à nos autres organigramme de manifestation qui sont en relation avec le type d’énergie de la pierre, or pas physique, émotionnel, mental et spirituel.
Onpercée des pierres de santé, qui seront en relation avec besoin, pour rétablir une harmonie, pour « soigner » un problème, aider d’ailleurs à l’encontre de des troubles digestifs, moyennant le stress, pour favoriser la guérison, réduire douleurs, dynamiser un organe, retrouver le sommeil, lutter à migraines, permettre de passer d’excellentes nuits réparatrices, … Le glèbe d’applications n’a pas de limites.

Au niveau de l’efficacité elle se trouve être pas mal variable et dépend principalement de de de deux ans ans points: la profondeur du problème et la sensibilité de la personne. Peu importe la croyance de la personne, la lithothérapie n’est aucun placebo, que l’on croie ou bien pas aux effets des pierres, elles vont avoir un effet. Par contre, un individu qui est d’un naturel à se protéger, qui n’accepte pas idées nouvelles, qui a du mal à remettre en interrogation ses croyances, ces personnes auront du mal à ressentir des effets rapidement. Cet état d’esprit fondée tel que une barrière de défense énergétique qui empêche d’être positivement influencé chez les énergies salutaires des pierres. Tout n’est pas blanc ainsi qu’à noir, parfaits degrés d’ouverture d’esprit existent dans l’hypothèse ou bien qu’une personne ne existera des fois 100% fermée ni 100% ouverte. Notre réceptivité varie aussi fortement versus notre état d’être du instant présent.

. druse de cristal de roche, recharge en lithothérapieOn utilise des pierres de soin également pour stimuler des capacités, d’ailleurs pour aider à la méditation, pour remettre plus endurant dans l’effort physique, pour augmenter une joie de qui est précédemment bien présente, ainsi qu’à pour agrandir l’intuition. Les pierres utilisées sont généralement des minéraux semi précieux et pourquoi pas précieux sous forme de cristaux, travaillés en pierres polies, ou bien laissés à l’état naturel de pierre brute. Les pierres polies sont privilégiées en lithothothérapie pour le côté pratique, dans la poche d’un vêtement, l’état raffiné est agréable et n’abîme pas le tissu.

Une qu’une pierre vous à transmis son énergie, elle aura besoin d’être purifiée et rechargée au bout d’un soudain afin qu’elle retrouve toutes ses capacités. À ce suje,t vous avez la possibilité consulter les articles sur la purification et sur le rechargement. La lithothérapie avoir une forte influence sur notre état d’être sans toutefois qu’elle ne remplace une visite chez un médecin, c’est une aide additionnelle qu’apporte ces thérapie alternative.

Pour décourir raison de tout pierre, vous trouverez une grande liste à droite de ces page, aussi des sujets utiles pour utiliser les pierres en soins, Bonne lecture! La lithothérapie est jà apporté beaucoup à énormément de individus à travers le monde, pourquoi pas à vous? Qu’est ce que la lithothérapie ? Aujourd’hui, la lithothérapie est détaillé dans le monde entier, tout en or moins dans son connaissance originel qui est l’utilisation des pierres. À titre d’exemple, l’industrie s’est emparé du spath pour utiliser ses vibratoires, doté d’une fréquence à la fois légitime et unique, pour réaliser des montres. Qui ne possède et pourquoi pas n’a possédé en or cours de ces dernières années une montre à quartz ? Nous ne parlons pas non plus des parures de parures en pierres naturelles selon lesquelles nous avons été intéressés chez beauté. Pas si loin que cela à l’époque, à nous aïeux offraient régulièrement les cadeaux naturels de la nature, connaissant parfaitement bienfaits et leurs vertus. Au dehors des symboles, quantités infinitésimales de minéraux intéressent les chercheurs contemporains pour leur densité et leur condensé de propriétés.

Dans un registre plus spirituel, nous entendrons très baragouiner de des pierres par contre deux reposent sur cette même thèse qu’est la composition chimique de tout minéral son impact sur son environnement.

Des résultats sont aujourd’hui prouvés, en or travers de la magnétothérapie qui s’appuie sur la connaissance de la magnétite dans un processus d’autoguérison. Les sédatives de la pierre d’aimant permettent ainsi un accéléré dans ce cadre bien précis.

Dans un parallèle similaire, le cuivre possède également des reconnues thérapeutiquement. Aujourd’hui, beaucoup de chercheurs s’accordent pour dire que l’impact vibratoire et énergétique des pierres sur notre psychisme et physique est issu d’une analogie structurelle. Quotidiennement, des éléments minéraux essentiels sont ingérés pour équilibre structurel. Ainsi, déposer une pierre d’or creux de sa main ou bien persister un bijou en pierres naturelles disposant des appropriés peut s’avérer essentiel pour pallier à ce manquement.

La pierre en question déclenche en or contact de la peau une résonance vibratoire singulier qui voltampère stimuler minéraux organiques, retirant de potentiels dysfonctionnements corporels. Chaque minéral alerte d’une coup unique et offre ainsi une activation des élément énergétiques (chakras).

Cette martèlement voltampère varier par rapport à sa composition chimique, de sa structure cristalline et de sa couleur. La pierre ainsi qu’à le minéraux en question disposera ainsi de vertus uniques et a pour leitmotiv de réguler une part de corps, ensuite de retrouver son équilibre fonctionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *