L’Encéphale – Présentation – EM consult

Bienvenue chez EM-consult, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat d’unité.

pages 6
iconographie 0
vidéos 0
autre 0

Cette revue de la littérature se concentre sur la prévalence, les facteurs de risque, les stratégies d’identification et la gestion des complications rénales pendant le traitement au lithium à long terme. La consommation prolongée de lithium à des doses thérapeutiques est responsable chez 20% des patients atteints de diabète insipide néphrogénique (DIN) secondaire à une diminution de la capacité à concentrer l’urine. Seul l’impact fonctionnel possible de la polyurie entraînera l’interruption du lithium pour un autre timorégulateur, ou le traitement du DIN, notamment avec l’amiloride, dans le cas d’une poursuite de la lithothérapie. Le lithium peut également être responsable d’une maladie rénale chronique (IRC) à progression lente, dont la prévalence exacte est inconnue, reflétant une néphrite interstitielle chronique. L’arrêt du lithium ne sera envisagé que lorsque la clairance de la créatinine sérique est inférieure à 60ml / min L’évaluation de la relation bénéfice / risque en vue de réaliser une biopsie rénale et de poursuivre ou non la lithothérapie est une étroite collaboration entre le psychiatre et le néphrologue.

Le texte intégral de cet article est disponible en PDF.

Après 40Des années d’utilisation du lithium dans le traitement des troubles de l’humeur, les risques rénaux associés à une exposition prolongée au lithium sont mieux connus.

Cette revue vise à résumer les informations disponibles dans la littérature sur l’impact du lithium sur la structure et la fonction rénales, la prévalence des anomalies rénales, les facteurs de risque associés et la stratégie pour leur identification et leur gestion.

Les articles ont été sélectionnés grâce à une recherche Medline. Les mots clés étaient le lithium, la fonction rénale, les reins, la néphrotoxicité, l’insuffisance rénale, les effets secondaires, la polyurie, le diabète insipide et la surveillance des médicaments.

Un effet indésirable bien connu de l’exposition au lithium est la survenue de diabète insipide néphrotique (NDI) qui se traduit par une polyurie et une polydipsie, qui surviennent chez 20% des patients sous traitement au lithium à long terme. Cet effet secondaire est lié à un déficit de capacité à concentrer l’urine. Son apparence est associée à la durée de la thérapie au lithium. Bien que cet effet du lithium soit initialement fonctionnel et puisse disparaître si le traitement s’arrête rapidement, il peut devenir structurel et permanent avec le temps. La décision d’arrêter le lithium ou de traiter le NDI avec de l’amiloride repose principalement sur son impact fonctionnel.

Il a été débattu pendant des décennies si l’utilisation à long terme du lithium peut provoquer une insuffisance rénale progressive lente. Selon la littérature récente, une insuffisance rénale progressive survient chez environ 20% des patients recevant un traitement au lithium à long terme, parmi lesquels certains développent une insuffisance rénale sévère due au lithium (éventuellement en combinaison avec d’autres facteurs somatiques) sous forme de néphrite interstitielle. . Cependant, il y a un nombre croissant de rapports de patients nécessitant une dialyse après une exposition à long terme au lithium.

Les stratégies actuellement recommandées pour minimiser les effets secondaires rénaux du lithium comprennent: éviter les épisodes aigus de toxicité rénale; surveiller les concentrations sériques de lithium pour obtenir une efficacité optimale aux concentrations les plus faibles possibles; surveillance des taux sériques de créatinine au moins une fois par an, avec interruption de l’utilisation du lithium, discussion avec un néphrologue si la clairance de la créatinine descend en dessous de 60ml / min; et l’application possible de lithium en une seule dose quotidienne.

Le texte intégral de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Lithium, rein, insuffisance rénale chronique, diabète insipide, effets indésirables, pharmacovigilance

mots-clés: Lithium, rein, insuffisance rénale, diabète insipide, effets secondaires, surveillance des médicaments

planifier

© 2009
L Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

Source link
________________

Article Aléatoire

La lithothérapie, c’est quoi? pierres de lithothérapieLes dans pierres s’appellent la lithothérapie, ces approche holistique de soin est basée sur l’influence subtile que apporter des minéraux. Des dose de personnes s’aident de pierres, autant de individus avec autant de réussites. Trouvez des pierres de lithothérapie dans la boutique essencedegaia.fr. Pour comprendre le fonctionnement de la lithothérapie, il faut dans un premier temps reconnaître l’existence d’énergies non visibles qui composent et qui composent tout ce qui est manifesté,

une aura d’énergie qui est aussi réelle que ce que vos yeux vous permettent de voir du plan physique. Ces énergies subtiles qui composent sont témoignage de état d’être aux niveaux émotionnel, mental et spirituel.

Si changeons d’émotion nous changeons la fréquence vibratoire de émotionnel. Les minéraux ont une énergie forte avec des caractéristiques pas mal marquées en fonction de composition et cristallisation, une énergie subtile et stable qui est utilisée en lithothérapie pour influencer notre corps subtile et obtenir des optimisations de notre état d’être.

La portée de ces améliorations est à prendre comme des aides agissant à des niveaux différents compte tenu de la pierre utilisée. cristal d’amétyste pierre pensée de lithothérapieC’est une méthode de soin holistique elle est une interaction à complets les niveaux de l’être. L’action se fera chez nous sur notre système d’énergies subtiles après parmi interaction, se transmettra à nos autres schéma de manifestation qui sont en relation avec le type d’énergie de la pierre, d’or rangée physique, émotionnel, mental et spirituel.
Ongoulet des pierres de santé, qui seront en relation avec notre besoin, pour rétablir une harmonie, pour « soigner » un problème, aider au contraire contre des troubles digestifs, près le stress, pour favoriser la guérison, baisser douleurs, dynamiser un organe, retrouver le sommeil, lutter près les migraines, permettre de passer de simples nuits réparatrices, … Le glèbe d’applications n’a pas de limites.

Au étape de l’efficacité elle est super variable et dépend principalement de de deux ans points: la profondeur du problème et la spécificité de la personne. Peu importe la croyance de la personne, la lithothérapie n’est aucun placebo, que l’on croie ainsi qu’à pas aux effets des pierres, elles vont avoir un effet. Par contre, quelqu’un qui est d’un naturel à se protéger, qui n’accepte pas idées nouvelles, qui a du mal à remettre en question ses croyances, ces individus auront du mal à ressentir des effets rapidement. Cet état d’esprit fondée comme une barrière de défense actif qui empêche d’être positivement influencé pendant énergies bénéfiques des pierres. Tout n’est pas blanc ou noir, achevés les degrés d’ouverture d’esprit existent si bien qu’une personne ne sera jamais 100% fermée ni 100% ouverte. Notre réceptivité varie aussi fortement compte tenu de notre état d’être du immédiatement présent.

. druse de cristal de roche, recharge en lithothérapieOn utilise des pierres de soin également pour stimuler des capacités, par exemple pour aider à la méditation, pour rembourser plus endurant dans l’effort physique, pour augmenter une joie de vivre qui est jà bien présente, et pourquoi pas pour agrandir l’intuition. Les pierres utilisées sont généralement des minéraux semi précieux ainsi qu’à précieux de cristaux, travaillés en pierres polies, et pourquoi pas laissés à l’état naturel en pierre brute. Les pierres polies sont privilégiées en lithothothérapie quant à côté pratique, dans la poche d’un vêtement, l’état honnête est agréable et n’abîme pas le tissu.

Une qu’une pierre vous à transmis son énergie, elle aura besoin d’être purifiée et rechargée dernier d’un soudain afin qu’elle retrouve toutes ses capacités. À ce suje,t vous pouvez consulter articles sur la purification et sur le rechargement. La lithothérapie peut avoir une forte influence sur état d’être sans toutefois qu’elle ne remplace une consultation chez un médecin, c’est une aide additionnelle qu’apporte cet thérapie alternative.

Pour décourir raison de chacun pierre, vous trouverez une grande liste à droite de ce page, aussi des sujets utiles pour utiliser pierres en soins, Bonne lecture! La lithothérapie est auparavant apporté beaucoup à énormément de individus à travers le monde, pourquoi pas à vous? Qu’est ce que la lithothérapie ? Aujourd’hui, la lithothérapie est expansé sur la planète entier, tout au moins dans son sentiment originel qui est l’utilisation des pierres. À titre d’exemple, l’industrie s’est emparé du cristal pour utiliser ses propriétés vibratoires, doté d’une fréquence simultanément régulière et unique, pour créer des montres. Qui ne détient ainsi qu’à n’a possédé au cours de ces dernières années une montre à quartz ? Nous ne parlons pas d’ailleurs des parures de bijoux en pierres naturelles dans lesquelles nous avons été attirés parmi leur beauté. Pas dans l’hypothèse ou loin que cela à l’époque, à nous aïeux offraient régulièrement les cadeaux naturels de la nature, connaissant complétement leurs bienfaits et vertus. Au delà des symboles, quantités infinitésimales de minéraux intéressent chercheurs contemporains pour leur densité et leur condensé de propriétés.

Dans un registre plus spirituel, nous entendrons plutôt bafouiller de des pierres mais les de de deux ans ans reposent sur cet même thèse qu’est la composition chimique de chaque minéraux son impact sur son environnement.

Des résultats sont aujourd’hui prouvés, notamment au travers de la magnétothérapie qui s’appuie sur la connaissance de la magnétite dans un d’autoguérison. Les vertus sédatives de la pierre d’aimant permettent ainsi un pressé dans ce cadre bien précis.

Dans un parallèle similaire, le cuivre a aussi des vertus reconnues thérapeutiquement. Aujourd’hui, de nombreux chercheurs s’accordent pour dire que l’impact vibratoire et énergétique des pierres sur psychisme et physique est issu d’une analogie structurelle. Quotidiennement, des éléments minéraux essentiels sont ingérés pour notre équilibre structurel. Ainsi, déposer une pierre or creux de sa main ou bien déclarer un bijou en pierres naturelles disposant des vertus appropriés s’avérer essentiel pour pallier à ce manquement.

La pierre en question déclenche au contact de la peau une résonance vibratoire singulier qui voltampère stimuler minéraux organiques, retirant de potentiels dysfonctionnements corporels. Chaque minéraux dispose d’une mi-temps unique et offre ainsi une activation des milieu énergétiques (chakras).

Cette battement voltampère varier relativement à sa composition chimique, de sa structure cristalline et de sa couleur. La pierre ou bien le minéral en question disposera ainsi de rares et a pour but de réguler une part de corps, alors de retrouver son équilibre fonctionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *