Kimball International est une grande opportunité sur ce marché – Kimball International, Inc. (NASDAQ: KBAL)

Les meubles peuvent être une bonne affaire à investir. Il est facile à comprendre, c’est un produit qui sera toujours en demande, peut générer des bénéfices relativement facilement et rapidement (bien fait, bien sûr), et est largement isolé d’Amazon – ils aiment les menaces, car Les gens aiment toucher et sentir les choses sur lesquelles ils seront assis. Les mérites de l’industrie du meuble en tant qu’investissement sont soutenus par Warren Buffett, qui a acheté des positions de propriété partielles et complètes dans diverses entreprises de meubles tout au long de sa carrière pour inclure Nebraska Furniture Mart, R.C. Willey et plus récent RH (Rh), un designer de luxe de meubles et d’accessoires. Cependant, ces dernières années, de nombreuses actions de sociétés de meubles cotées en bourse et financièrement solides ont pris du retard sur le marché. C’est sous ces prémisses générales que j’ai aimé Kimball International (KBAL), qui est décrite comme une entreprise qui:

… créer des meubles innovants et design qui aident nos clients à façonner les espaces dans des lieux qui donnent vie à la possibilité en permettant la collaboration, la découverte, le bien-être et la détente.

Mon intention aujourd’hui est d’expliquer pourquoi je crois que Kimball International a le potentiel de surperformer le marché à long terme et quel prix les investisseurs devraient payer pour atteindre cet objectif. En bref: Kimball s’est préparé à tirer parti des opportunités de quasi-niche dans l’équipement des hôtels et des centres de santé. Peu d’autres entreprises de meubles se concentrent sur ces secteurs verticaux. Les soins de santé bénéficient de forts vents arrière en raison du vieillissement de la population. L’hospitalité a derrière elle le vent de la mondialisation. Ceci, combiné à des initiatives de réduction des coûts qui réduiront 10 millions de dollars par an de dépenses d’exploitation, signifie que Kimball générera à l’avenir des tonnes de liquidités pour récompenser les actionnaires. Malgré tout cela, Kimball est cotée à une valorisation très attractive. Ils jettent les bases d’une croissance fantastique.

Résultat d'image pour kimball international

* Image de wjts.tv

L’histoire

Kimball International se composait auparavant d’une entreprise de meubles et d’une entreprise d’électronique. La composante électronique a été séparée en 2014 et KBAL existe désormais en tant qu’entité axée sur le mobilier pour les bureaux commerciaux, l’apprentissage, la guérison et l’hôtellerie. Les résultats depuis la scission ont été assez bons, car les revenus ont augmenté au rythme annuel de 6,32%, la marge d’exploitation est passée de 3,8% en 2015 à 7,6% TTM, et le résultat net a augmenté de 19,5% en rythme annualisé. Ces résultats d’exploitation améliorés ont permis aux actionnaires d’être récompensés par un dividende qui a augmenté de 12% par an au cours des cinq dernières années (alors qu’auparavant la société issue du regroupement était statique depuis 2008), les actions en circulation seraient réduites de 5%, la dette réduite à des niveaux presque négligeables, et même deux petites acquisitions qui seront faites (seront discutées plus loin).

L’entreprise a clairement optimisé ses capacités de sorte que, bien que les revenus aient été réduits de moitié en raison de la scission, les revenus d’exploitation du dernier exercice ont été de 18% supérieurs à la meilleure année enregistrée pour entité combinée précédente. Le nouveau Kimball fait plus avec moins.

D’excellents produits

Kimball a reçu plusieurs prix ces dernières années. Par exemple, au cours des 2 dernières années:

2019

  • Kimball a décerné l’un des cinq prix au fabricant le plus engagé de ma bibliothèque de ressources.
  • L’hélium (« Une collection de sièges nets et légers conçus pour réduire les perturbations visuelles ») reçoit le prix #METROPOLISlikes lors de NYCxDesign
  • Studio O + A nommé dans la liste la plus innovante des entreprises FAST pour la conception de Pavillon (un nouvel établi de bureau), qui a été développé en collaboration avec Kimball.

2018

  • Chariot de travail KORE (une cabine mobile) reçoit le prix du choix du lecteur d’intérieur et de fontaine 2018 pour les meubles
  • Le chariot de travail KORE reçoit un prix Nightingale 2018 pour l’innovation et l’excellence des produits dans la catégorie des meubles et du soutien clinique
  • KORE Work Cart a été finaliste des BoY Awards 2018 dans la catégorie systèmes de meubles
  • Le plus sauvage (« Une famille luxueuse de fauteuils, sièges invités, bancs et tables ») a été finaliste des BoY Awards 2018 dans la catégorie Santé
  • La collection Wilder reçoit le prix #METROPOLISlikes

*Depuis Site Web de l’entreprise

Nouveau PDG

Lorsque Kimball a quitté son entreprise d’électronique, Bob Schneider a pris la direction générale. À la fin de son exercice 2018, elle a démissionné et une administratrice de trois ans, Kristine Juster, a assumé le poste de directrice générale. Ses capacités seront la clé du succès futur, et je pense qu’elle excellera.

Avant sa nomination à Kimball, Mme Juster avait occupé plusieurs postes importants dans Newell Brands (NWL) pendant 22 ans. Le plus récent était son poste de PDG de sa division de rédaction mondiale 2014-2018. Ses responsabilités y étaient redoutables, car l’écriture est le plus gros segment de vente de Newell. Auparavant, elle avait également été présidente de plusieurs autres divisions à Newell pour inclure « Décoration », qui a le plus de parallèles avec les meubles (il s’agissait de rideaux et de garnitures de rideaux).

J’aime Mme Juster parce qu’elle regarde attentivement et franchement les conditions existantes, fait des plans spécifiques pour s’améliorer et communique ensuite clairement sur la vision et les priorités. Lorsqu’il a pris la tête de Kimball, il s’est mis à mieux connaître l’organisation qu’il ne l’était déjà en tant que membre du conseil d’administration. À l’issue de son examen, elle a obtenu quatre observations (deux positives, deux négatives) qu’elle explique dans son Conférence téléphonique pour le troisième trimestre de 2019:

1) Kimball a un héritage solide.

2) Kimball a une culture rigoureuse: « Ce que nous avons l’intention de faire, nous l’exécutons. »

3) Kimball ne fonctionne pas comme une entité unique et unifiée: « … nos marques opèrent de manière indépendante et cela a conduit à un niveau d’inefficacité et de duplication. »

4) Kimball a été myope: « … nous nous sommes historiquement concentrés sur les investissements qui servent les options les plus immédiates d’aujourd’hui et même restreignent pour demain. »

Pour s’appuyer sur les aspects positifs et corriger les aspects négatifs, il a dévoilé un plan à quatre piliers:

* Image de Diapositives d’appel pour les résultats du troisième trimestre de 2019

Il a ensuite partagé les détails sur la façon dont chaque aspect sera atteint:

Pour inspirer les gens:

Les initiatives comprennent la rénovation de notre siège social avec notre mobilier innovant basé sur le design, qui offrira un espace de travail collaboratif attrayant pour nos employés; mettre en œuvre «elevate», un programme de développement professionnel très talentueux; et ouvrir un centre de santé pour les employés afin de promouvoir et de soutenir le bien-être.

Pour renforcer les capacités:

Nous sommes en train de créer des fonctions électroniques gérées par des centres, y compris la création d’organisations mondiales de finance, d’informatique et de ressources humaines. Nous consolidons également nos opérations de chaîne d’approvisionnement sous un seul effort avec un accent à court terme sur l’approvisionnement direct en matières. Nous croyons fermement qu’il existe une opportunité importante de créer des centres d’excellence, par exemple un centre d’excellence numérique. Compte tenu de la façon dont le numérique transcende notre marque, cela permettra une prise de décision plus rapide, une accélération stratégique et une meilleure exécution de la croissance.

Pour nourrir l’avenir:

Premièrement, nous nous engageons à élever notre solide processus d’exploitation actuel aux normes de classe mondiale. Nous continuerons à conduire Lean dans toutes nos installations et nous explorons plusieurs domaines pour optimiser davantage notre empreinte opérationnelle et nos processus, ainsi que pour augmenter notre production et accélérer notre automatisation des processus. Enfin, nous continuerons à rechercher des moyens d’améliorer notre marge grâce à l’excellence de l’ingénierie produit.

Deuxièmement, nous utilisons une approche plus métrique. Cela implique l’adoption de pratiques et de formes de travail communes. Nous avons des processus en double du fait que nos unités opérationnelles fonctionnent de manière indépendante et nous éliminerons cette duplication et établirons des processus efficaces normalisés dans toute l’entreprise. Nous avons établi un rythme de fonctionnement plus rigoureux et nous avons permis de partager des pratiques plus recommandées au sein de la marque, mais il y a encore de la place pour se développer.

Pour accélérer la croissance:

Premièrement, nous continuerons de progresser dans le développement de nouveaux produits. … nous ciblons le segment du marché intermédiaire en créant une solution de contrat légère qui sera destinée aux applications à usage plus léger ou aux zones où le produit est mis à jour plus fréquemment. Et enfin, nous établissons un nouveau processus de développement de produits dans toute l’organisation qui, une fois enraciné dans nos opérations, entraînera une différenciation encore plus grande des produits.

La deuxième plate-forme de croissance élargit certains secteurs et canaux verticaux. Plus précisément, sous la marque Kimball, nous continuerons à intensifier nos efforts dans les soins de santé, qui ont connu une grande traction pendant quatre trimestres consécutifs. Chez Kimball Hospitality, nous recherchons des marchés personnalisés et des places assises pour augmenter leur participation. Et chez National, nous testons un nouveau programme de commerce électronique numérique pour augmenter les ventes.

Enfin, la troisième approche de la croissance est l’excellence commerciale. Cela signifie qu’il sera plus facile de faire affaire avec nous, de réaffecter les ressources de vente aux marchés à la croissance la plus rapide et de former notre équipe aux ventes consultatives.

Mme Juster a fixé des objectifs spécifiques et réalisables pour l’organisation:

… nous introduisons un objectif budgétaire à trois ans de 2020 à 2022. En gros, nous nous engageons à une croissance de 4% à 7%, visant une amélioration de 150 à 250 points de base des marges d’EBITDA ajustées pour 2022 et un Croissance du BPA de 10% à 15% au cours de cette période. Notre perspective est basée sur un PIB compris entre 1,5% et 2,5%, un décompte des actions plates et exclut les acquisitions.

J’apprécie quand les cadres font cela. Il les expose à un examen minutieux au fil du temps et les gens peuvent les tenir responsables de ce qu’ils ont dit vouloir réaliser. En août, à la fin de son exercice financier 2020, nous pouvons voir à quel point ils étaient proches d’atteindre les objectifs fixés pour la première année. Nous pouvons également voir s’ils présentent des excuses pour des lacunes, le cas échéant, ou s’ils sont responsables et tracer une voie claire pour aller de l’avant. Mais comment suivent-ils à ce jour?

Malheureusement, au cours des six premiers mois de l’exercice 2020, les revenus ont diminué de 0,38%. C’était après un premier trimestre qui a vu les revenus croître de 3,77%, presque à l’extrémité inférieure de son objectif. Malgré la baisse des revenus, Kimball a réussi à atteindre ses deux autres objectifs. Au cours des six premiers mois de l’exercice 2020, la marge d’EBITDA ajusté a augmenté de 220 points de base, passant de 9,2% à 11,4% au cours de la période comparable de l’année précédente. Le bénéfice net est passé de 0,54 $ à 0,60 $, une augmentation de 11,11%. Bien que la croissance future des revenus soit impérative, l’amélioration opérationnelle claire permet aux investisseurs de faire preuve de patience à l’égard du chiffre d’affaires.

En savoir plus sur le plan de restructuration de la transformation

Ce plan leur permettra d’éliminer l’inefficacité, de rationaliser les processus et de jeter des actifs de faible valeur. Ces activités entraîneront une restructuration des charges qui réduira les bénéfices et la trésorerie. Il est important de placer cette question sous un microscope car de nombreuses organisations semblent être en constante «restructuration» et imposent des charges uniques sur leurs états financiers qui finissent par être perpétuelles. Pour Kimball, je recherche des délais précis d’achèvement, des objectifs et actions spécifiques et des objectifs financiers qui ne bougent pas constamment.

Au lancement du plan, ce qui suit a été déclaré:

En juin 2019, nous avons annoncé un plan de restructuration de la transformation qui devrait optimiser les ressources pour une croissance future, améliorer l’efficacité et développer les capacités dans l’ensemble de notre organisation. Nous pensons que le plan de restructuration de la transformation établira une structure plus rentable pour mieux aligner nos opérations avec nos objectifs stratégiques à long terme. Le plan de restructuration de la transformation comprend les éléments suivants:

Notre empreinte globale des installations de fabrication est en cours de révision afin de réduire la capacité excédentaire et d’augmenter l’efficacité. Nous prévoyons de quitter une usine de fabrication de sièges loués à Martinsville, en Virginie, au cours du deuxième semestre de l’exercice 2020 et nous évaluons nos capacités de production et nos capacités dans l’ensemble de notre organisation afin d’identifier d’autres opportunités.

La création de fonctions dirigées par le centre des finances, des ressources humaines, des technologies de l’information et des fonctions juridiques devrait entraîner la normalisation des processus et l’élimination des doubles emplois. De plus, nous centralisons nos efforts dans la chaîne d’approvisionnement pour maximiser la valeur des fournisseurs et prévoyons de promouvoir des pratiques et des opérations plus efficaces au sein de notre fonction logistique.

Les ressources de vente de la marque Kimball sont réaffectées à des marchés à plus forte croissance. Nous prévoyons également de quitter quatre salles d’exposition de meubles loués de nos marques au cours de l’exercice 2020.

Ces efforts devraient générer des économies annuelles avant impôts d’environ 10,0 millions de dollars lorsque le plan de restructuration de la transformation sera entièrement mis en œuvre. Nous estimons que les frais de restructuration avant impôts engagés jusqu’à la fin de l’exercice 2020 seront d’environ 8,0 millions $ à 9,0 millions $.

Ils ont également fixé une date de fin de juin 2020. À ce jour, ils ont imputé 6,7 millions de dollars au programme et augmenté leurs dépenses totales prévues de 1 million de dollars. Les charges comprennent les problèmes liés aux indemnités de licenciement et aux coûts de transition des employés, les coûts de sortie des locaux et de déplacement de la propriété et la détérioration des actifs de location.

Je suis un grand fan de ce plan. Ils dépenseront environ 10 millions de dollars par an pour économiser 10 millions de dollars chaque année. Dans le conférence téléphonique du premier trimestre Nous savions qu’ils avaient déjà réalisé une économie de 5,6 millions de dollars. La conférence téléphonique du deuxième trimestre Il a mentionné qu’ils avaient économisé 3,8 millions de dollars supplémentaires au cours de ce trimestre. À seulement deux trimestres de leur exercice, ils ne disposent que de 600 000 $ pour atteindre leur objectif annuel de 10 millions de dollars d’économies. Ce succès, ainsi que d’autres initiatives, leur ont permis de faire passer leur objectif d’économies totales de 16 millions de dollars à 21 millions de dollars pour toute l’année 2020. Les choses vont mieux que prévu.

Pour clarifier ce point, je veux partager un autre plan que Kimball avait mis en œuvre en 2014 qui a été un grand succès. Je fais cela pour renforcer le point que le personnel de Kimball exécute dans ses objectifs:

Plan de restructuration de l’utilisation des capacités:

En novembre 2014, nous avons annoncé un plan de restructuration de la capacité qui comprenait la consolidation de notre production de fabrication de métaux à partir d’une usine située à Post Falls, en Idaho, vers des installations de production existantes en Indiana, et la réduction de La flotte d’avions de notre société, de deux avions à un. L’amélioration de la livraison aux clients, la dynamique de la chaîne d’approvisionnement et la réduction des coûts de transport ont généré des économies annuelles avant impôts d’environ 5 millions de dollars à compter de notre exercice 2017. De plus, au cours de l’exercice 2017, Nous avons vendu nos installations et nos terrains à Post Falls, en Idaho, qui étaient classés comme détenus en vue de la vente. Par conséquent, la restructuration de l’exercice 2017 comprend un bénéfice avant impôts de 2,1 millions de dollars puisque le prix de vente net de 12,0 millions de dollars a dépassé la valeur comptable de l’installation et du terrain.

Le plan de restructuration est complété par une restructuration avant impôts totalisant 10,8 millions de dollars. En excluant le gain avant impôts de la vente de l’installation d’Idaho de 2,1 millions $, les frais de restructuration se composaient de 4,9 millions $ en coûts de transition, formation et autres employés, 6,9 millions $ en fermetures d’usines et autres coûts de sortie et 1,1 million de dollars de dépréciation d’actifs de trésorerie. Environ 91% des dépenses totales de restructuration étaient des dépenses en espèces.

Un plan qui leur a coûté 10,8 millions de dollars net a été et leur permettra d’économiser 5 millions de dollars à perpétuité. S’ils ont réussi une fois, ils peuvent réussir à nouveau. Et l’ampleur plus grande du nouveau programme et les progrès réalisés jusqu’à présent signifient qu’ils économiseront plus au cours de la première année qu’ils n’y ont dépensé.

Relations de retour

Kimball a le rendement le plus élevé sur la proportion de capital investi parmi ses pairs, et c’est très probable. Votre ROIC est actuellement à 33,69%. Son partenaire le plus proche que j’ai pu trouver est RH (Rh) atteignant 19,95%. C’est un chiffre fantastique, et parle beaucoup de la prudence des décisions managériales.

Il est également très encourageant que le rendement du capital investi soit inclus comme critère pour la rémunération des dirigeants basée sur la performance. Le rendement du capital doit dépasser 26% pour que certaines actions ordinaires soient attribuées. Le prix augmente avec l’augmentation progressive du taux de retour, avec une limite de 42%.

Les autres paramètres des récompenses basées sur la performance incluent le revenu avant impôt, la performance totale des actionnaires et la performance par rapport à leurs pairs.

Rendements aux actionnaires

L’amélioration de la performance opérationnelle a permis à la fois des rachats d’actions et un meilleur dividende. Depuis 2008, le dividende est resté stable à 0,20 $, mais depuis la scission et les améliorations subséquentes, le dividende est passé à 0,36 $, un TCAC de 12%. Cela se traduit par un rendement avancé d’un peu plus de 2%.

En outre, la société a commencé à donner suite à une autorisation de rachat d’actions. Au trimestre précédent, ils ont de nouveau acheté 65 101 actions pour 20,58 $ la pièce en moyenne. Il s’agit d’un multiple de 19x le bénéfice, juste en dessous de son P / E moyen sur 5 ans de 20. Le cours de l’action est actuellement à ~ 18 $, avec environ 2,5 millions d’actions encore disponibles au rachat en vertu de l’autorisation L’indice des bénéfices est actuellement à ~ 15,82x, bien en dessous de la moyenne sur 5 ans. J’espère qu’ils rachèteront des quantités importantes d’actions ce trimestre. Malheureusement, ils affirment que les rachats visent principalement à compenser les effets de la dilution créée par l’attribution d’actions. Bien que ce soit bien, j’aurais aimé qu’ils deviennent plus agressifs, surtout compte tenu de leur évaluation actuelle que j’aborderai plus en détail plus tard.

Un regard sur le graphique à long terme de Kimball brosse un tableau fascinant, à savoir que les acteurs du marché ne croient pas que le nouveau Kimball est meilleur que l’ancien Kimball. Consultez la période d’octobre 2009 à octobre 2014, avant la scission, en ce qui concerne la plus-value, les marges et le ROIC:

GraphiqueDonnées par YCharts

Au cours des cinq années précédant la scission, Kimball a rapporté plus de 130%, soit 18% composé annuellement. C’était avec une marge d’exploitation abyssale et un ROIC pathétique. Observez maintenant les mêmes mesures après l’excision:

GraphiqueDonnées par YCharts

Bien que la marge opérationnelle ait doublé près de 3 fois et que le ROIC soit monté en flèche, le cours de l’action n’a même pas doublé en cinq ans. Le Kimball décrépit avant le spin-off a dépassé les rendements du Kimball le plus sain, le plus fort et le plus post-spin-off. Trop pour des marchés efficaces …..

Ils ont également constamment amélioré leur capacité à convertir les espèces. Cette image enom Étoile du matin parlers volumes:

Ils collectent les comptes en souffrance plus rapidement, parcourent les stocks à un rythme accéléré et gagnent plus en actifs. L’argent est roi et ils en génèrent plus. C’est à cause de ces facteurs que je maintiens que le marché a été aveugle à Kimball. Mais je suis sûr que les investisseurs finiront par se réveiller, et cela a en fait déjà commencé à se produire, pour être discuté plus tard.

Acquisitions

Comme je l’ai mentionné précédemment, les améliorations opérationnelles ont libéré du capital pour permettre plusieurs programmes enrichissants pour les actionnaires de Kimball. Parmi eux se trouve l’opportunité d’acquisition. Comme mes lecteurs le savent, je suis généralement très fatigué des acquisitions. En règle générale, il est plus logique pour moi d’investir dans l’entreprise elle-même plutôt que d’essayer d’en ajouter une autre dont la culture et les processus peuvent être très différents et difficiles à intégrer. Les données confirment le point que la plupart des acquisitions ne sont pas réellement «cumulatives», ni n’entraînent de «synergies», les deux mots à la mode combinés lorsque des acquisitions se produisent. Cela est particulièrement vrai lorsque des dettes sont contractées ou que des actions sont utilisées comme monnaie lorsque les évaluations sont faibles. Souvent, le prix d’achat est si élevé que toute valeur future obtenue de la société cible est absorbée dans la transaction elle-même.

C’est dans ce contexte que je commente les deux acquisitions que Kimball a faites depuis qu’elle est devenue une pure entreprise de mobilier de jeu.

Novembre 2017 Kimball a acheté D’style, fabricant de meubles pour l’hôtellerie, pour 20 millions de dollars en espèces. Avant d’être racheté, D’style avait généré un chiffre d’affaires de 20 millions de dollars au cours de l’exercice 2016. Kimball a quitté la direction actuelle, dirigée par Roberto Besquin, qui s’est également avéré être le fondateur.

Octobre 2018 Kimball a acheté David Edward, un tapissier de luxe, pour 4,85 millions de dollars en espèces. David Edward a réalisé un chiffre d’affaires de 15 millions de dollars au cours de son exercice clos en septembre 2018.

Ce que j’aime le plus dans leurs achats, c’est qu’ils ont utilisé de l’argent disponible pour effectuer l’achat. Par conséquent, même s’ils ont payé en trop, au moins ils n’ont pas à payer d’intérêt sur un prêt ou à diluer les actionnaires pour l’émission d’actions à payer. J’aime aussi que dans le cas de D’style, ils aient laissé les fondateurs à des postes de direction. C’est un style très Buffett, et est la clé du succès lors de l’acquisition et de l’intégration de nouvelles entreprises. De nombreuses sociétés usurpent l’identité de dirigeants existants dans des sociétés acquises avec leur propre personnel, ce qui n’a aucun sens. Qui ferait un meilleur travail en gérant une entreprise, une équipe qui est là depuis longtemps ou quelqu’un de nouveau qui n’a aucune expérience pratique à la tête de cette organisation particulière? Maintenant, je comprends que parfois des changements dans la gestion sont nécessaires, car la gestion dans les entités acquises est parfois le problème. Mais acheter des entreprises en difficulté pour entrer et réparer les choses implique son propre ensemble de défis. Je préfère ce que Buffett fait et ce que Kimball a fait: acheter de grandes entreprises à un prix équitable avec de l’argent comptant et laisser les directeurs / fondateurs à leurs postes.

J’aime aussi que Kimball soit transparent quant aux termes de l’accord. Trop souvent, les entreprises font des acquisitions pour des «montants non divulgués». Si vous ne voulez pas révéler les termes, c’est probablement parce que les termes n’étaient pas bons.

Se concentrer sur la croissance

Kimball opère sous six « verticales » ou segments qui comprennent le commerce, l’hôtellerie, la santé, l’éducation, le gouvernement et la finance. Ils se sont déclarés concentrés sur le segment des soins médicaux et hôteliers, mais la diversité de leur offre de produits est ce qui les distingue de chaque concurrent et leur permettra de prospérer dans de nombreuses conditions de marché. Une croissance soutenue tout au long du cycle économique sera plus probable à Kimball que dans toute autre entreprise de meubles. En examinant leurs chiffres de revenu ventilés par segment depuis 2015, ce point est discuté:

% changement 2015 2016 2017 2018 2019

Commercial

19% 0,5% 2% 1% 10%
L’éducation (4%) 8% 12% 6% 7%
Les finances

(9%)

6% 13% (2%) 3%
Gouvernement 6% 5% 13% 3% (17%)
Les soins de santé 2% 28% (1%) (10%) 25%
Hospitalité 21% 3% 4% 8% 17%

* Données compilées par l’auteur

Gardez à l’esprit que les années où un segment zigzague le reste. Cette diversification produira une plus grande cohérence à l’avenir.

La plupart des entreprises de meubles se concentrent sur le composant résidentiel ou l’ameublement. Dans ce groupe, vous trouverez RH (Rh), La-Z-Boy (LZB), La pauvreté (HOFT) et Bassett (BSET) Lorsque vous réalisez à quel point cet espace est bondé, notez qu’aucun des segments de Kimball n’entre dans le résidentiel. Certaines autres sociétés ont une vocation commerciale / bureautique comme Steelcase (SCS), HNI Corp. (HNI) et Herman Miller (MLHR) avec Kimball. Ceux qui vendent des applications de soins de santé comprennent Kimball, Steelcase et Herman Miller. Ils sont encore moins impliqués dans l’hospitalité, comme Kimball et Hooker (HOFT) Ensuite, nous voyons que Kimball est impliqué dans toutes ces verticales plus certaines, plus que toute autre.

Par avance, toute inquiétude sur le marché immobilier disparaît car Kimball ne représente pas cette verticale. En cas de douceur commerciale / de bureau, Kimball peut recourir à l’hospitalité et aux soins médicaux, ou vice versa. Aucune autre entreprise ne peut se targuer d’une telle ampleur et profondeur. À des fins de comparaison, Herman Miller et Steelcase sont les concurrents les plus directs, car ils ont le plus grand chevauchement dans les offres de produits.

Je veux approfondir l’importance des soins médicaux et de l’accueil, car ce sont les deux domaines prioritaires définis pour la gestion. Ce n’est pas un hasard, ce sont aussi des segments peu pénétrés parmi les entreprises de meubles, notamment l’hôtellerie. Ces deux verticales auront d’énormes implications pour l’avenir.

Hospitalité

La marche constante de la mondialisation est de bon augure pour l’hôtellerie. Plus de gens voyagent vers plus d’endroits. Selon Conseil mondial du voyage et du tourisme, le secteur des voyages et du tourisme a dépassé la croissance économique mondiale pendant huit années consécutives. C’est le deuxième secteur à la croissance la plus rapide au monde, juste derrière la fabrication. Combinez cela avec un niveau de vie plus élevé et des niveaux de revenu discrétionnaires qui augmentent lentement et vous obtiendrez une équation où de nombreux hôtels et autres seront nécessaires à l’avenir à mesure que les gens voyageront davantage. Septembre 2018 Brookings estimé que, pour la première fois dans l’histoire, plus de la moitié de la population mondiale a suffisamment de revenus discrétionnaires pour être considérée comme une classe moyenne ou riche. Tout cet argent supplémentaire ouvre aux gens la possibilité de voir le monde, ce qui nécessitera plus d’hôtels et autres. À mesure que ces installations seront construites, elles auront besoin de mobilier. À mesure que les gens utilisent ces installations, les meubles s’usent, créant une demande constante de remplacement.

Lors de la conférence Hotel Data en 2018, de superbes perruques de sociétés de voyages avait des choses encourageantes à dire sur l’avenir de l’industrie:

« Soyez agressif. Continuez d’avancer. Nous n’avons jamais eu cette demande de toutes les directions. » – Jim Chu, responsable mondial du développement et des relations avec les propriétaires, Hyatt Hotels Corp.

« C’est une industrie durable, une industrie en croissance. De plus en plus de gens voyagent. » – Mitch Patel, président et chef de la direction, fondateur de Vision Hospitality Group, Inc.

Alors que l’hospitalité continue de croître, Kimball a des relations et des segments sur lesquels capitaliser. Ils sont plus aptes que la plupart des autres entreprises de meubles à réaliser des bénéfices, car leur gamme de meubles d’accueil est vaste.

Kimball Hospitality travaille avec des designers, des agents d’achat et des propriétaires d’hôtel de premier plan pour créer des meubles qui étendent l’environnement unique d’une propriété aux chambres et aux espaces publics en fournissant des solutions de mobilier pour les propriétés hôtelières et les développements commerciaux et résidentiels à usage mixte. Les produits d’accueil incluent, entre autres, des têtes de lit, des tables, des sièges, des commodes, des meubles, de l’éclairage et des produits améliorés avec des caractéristiques technologiques qui utilisent une large combinaison d’options de bois, métal, pierre, stratifié, finition, verre et tissu.

Kimball a pris des mesures pour s’assurer qu’elle puisse capter la croissance en Amérique du Nord, en particulier sur les marchés des voyages et du tourisme les plus importants. Selon un rapport depuis STR, dont les «services mondiaux d’analyse et de données constituent la référence pour l’hôtellerie», le marché sud-américain en particulier devrait connaître une croissance solide. Le revenu par chambre disponible (REVPAR) en Amérique centrale et du Sud a augmenté de 24,1% en 2018 par rapport à 2017. Le Mexique est également en constante augmentation, où l’occupation a augmenté de 3%, le taux journalier moyen (ADR) a augmenté de 1% et REVPAR a augmenté de 4% Les deux mêmes périodes. En gardant un œil sur ces statistiques, Kimball a acquis D’style en 2018, qui est venu avec tout le capital social de Diseños de Estilo S.A. de C.V., qui dessert le marché du mobilier d’accueil au Mexique et en Amérique latine.

Kimball tiene los productos que sirven a los subsegmentos de más rápido crecimiento y se centran aún más en las geografías que son particularmente demandadas.

Cuidado de la salud

Baby boomers. El envejecimiento de América. La ola demográfica indiscutible. Estas son frases que probablemente haya escuchado y que personalmente estoy cansado de escuchar. Parce que? Porque carece de matices cuando se usa como tesis de inversión para comprar viviendas para personas mayores que involucran a empresas que cotizan en bolsa. He escrito en detalle sobre cómo esta « ola » podría ser difícil de atrapar, y los grandes retornos no están garantizados de ninguna manera. El crecimiento de la oferta ha superado la demanda, y los niveles de ocupación en los REIT de viviendas para personas de la tercera edad siguen siendo débiles. Sí, eso podría cambiar, pero habrá ganadores y perdedores muy reales. Y hay datos sustanciales que indican que la demanda podría nunca materializarse, al menos no en la escala que todos asumen. Mira mis artículos ici et ici aprender más. Entonces, ¿cómo juega esta tendencia sin tener que preocuparse por todas las complicaciones y atender el riesgo? Compre las acciones de la compañía que proporciona instalaciones de vivienda para personas mayores e iniciativas de construcción relacionadas. Esa es la vertical de atención médica de Kimball:

Nos enfocamos en obtener mejores resultados para los pacientes, sus familias, el personal que los cura y los entornos que los rodean, ofreciendo productos a clientes de atención médica conscientes del valor, incluidos hospitales, clínicas, edificios de consultorios médicos, centros de atención a largo plazo y asistencia Viviendas en todo el país.

10K

Parte de lo racional detrás de la adquisición de David Edward discutido anteriormente se debió a su amplias ofertas de productos sanitarios. De hecho, el segmento de David Edward de Kimball solo redactado un acuerdo de asociación con la American Academy of Healthcare Interior Designers. Kimball tiene asociaciones con otras organizaciones de atención médica que impulsarán las ventas a medida que las necesidades de atención médica aumenten con el envejecimiento de la población. Las organizaciones incluyen:

IMÁNGRUPO: « atiende a aproximadamente 9,000 proveedores, incluidos hospitales, centros de atención alternativos, consultorios médicos y clínicas ».

Primer ministro (PINC): « una compañía de mejora de la atención médica que une una alianza de aproximadamente 4,000 hospitales y sistemas de salud de EE. UU. y más de 175,000 otros proveedores y organizaciones. Nombrada una de las compañías más éticas del mundo® 12 años seguidos, estamos bien equipados para ayudar a los sistemas de salud a prosperar. Primer ministro. Transformando la atención médica juntos « .

Vizient: « Servimos a más de la mitad de las organizaciones de atención médica en los Estados Unidos, desde grandes redes integradas de atención y centros médicos académicos hasta hospitales comunitarios, instalaciones pediátricas y proveedores de atención no aguda ». De acuerdo a su página web, El 50% de los proveedores de cuidados agudos del país son miembros Vizient, y el 95% de los centros médicos académicos son miembros Vizient.

La relación de Kimball con estas organizaciones habla de su creciente alcance en este sector extremadamente importante.

Cualquiera puede encontrar fácilmente datos sobre el crecimiento necesario esperado de los centros de salud en los próximos años en SeekingAlpha y en otros lugares. No siento la necesidad de regurgitar ninguno de esos números. Si desea un repaso, busque cualquier artículo sobre cualquier REIT de atención médica como Welltower (BIEN) o Ventas (VTR)

Ahora, si la necesidad de materializar todo este edificio es irrelevante. El exceso de capacidad puede ser un problema. Afortunadamente para Kimball, cuando todo se construye y amuebla, ahí es donde termina su preocupación. Es necesario enfatizar este punto: la mayoría de los constructores y proveedores de la nación esperan y se preparan para una gran ola de personas que necesitan cantidades y niveles de atención cada vez mayores. Todas las instalaciones que se construyan necesitarán muebles. Entra Kimball. Además, los muebles no duran para siempre. Las necesidades de reemplazo crearán una demanda constante.

Como resultado del enfoque gerencial en el sector de la atención médica, las ventas crecieron un 25% de 2018 a 2019, y aumentaron un 8% en los primeros seis meses de este año fiscal en comparación con el período de un año comparable anterior a pesar de las complicaciones difíciles de superar. La Sra. Juster declaró en la conferencia telefónica Q2 su …

…commitment to training, development and talent within our healthcare vertical. During the quarter, we hired a Kimball brand healthcare sales leader to drive focus on sales strategy and growth plan within its vertical.

The beauty of all this is that whether or not the growing retiree population all opt for life in senior/assisted living facilities, Kimball doesn’t have to worry about it. They are merely selling the furniture to the facilities themselves. They will collect on those accounts long before any problems with occupancy start threatening the business model. An investment in Kimball is a simple, outside the box way to play the aging of America theme.

To summarize this section, take a look at CAGR of revenue by segment since 2017:

Comercial Education Finanzas Gobierno Healthcare Hospitalidad
CAGR 5.5% 6.57% .36% -7.7% 5.95% 12.9%

*Data compiled by author

Growth in the hospitality segment has been phenomenal. Education was helped by the fact that it was their smallest segment and those smaller numbers naturally compound at higher rates. Healthcare was also robust, and I expect that pace to pick up. I will reiterate the fact that among many peers, Kimball is the only ones to serve both of the the high growth markets of healthcare and hospitality. This semi-niche focus will be integral to their future outperformance.

What Price is Fair?

To determine intrinsic value, or the maximum price I think ought to be paid for Kimball, we need to employ a variety of methods to give us a reasonable range since no method is perfect.

DCF

The first is using a discounted cash flow analysis that reflects managements stated goals. I will use the low end (case A) and high end (case B) of revenue guidance (4% and 7%), and assume a straight line improvement in margins, also for low end (150 bps) and high end (250 bps) in each of the A and B cases:

A)

Remember that free cash flow = cash from operations – CAPEX

I used the average cash from operations margin from the past five years, since Kimball spun off the electronics business, to start out 2020. Then that margin was improved in 2021 and 2022, according to managements stated goals of 150 bps improvement. The result, 8.5% margin, is then held steady through 2029. I assumed no further margin expansion in order to build in a margin of safety. I also used the average of the last five years of CAPEX as a % of sales to determine how much CAPEX to subtract in each year. At the end of 2029, I assumed a 1% growth rate of FCF in perpetuity. All those values were discounted back to the present using my minimum required rate of return of 12%. The sum of those values had debt subtracted and cash added. Then divided by share outstanding game me a present value of $14.40. This is 20% below current trading levels. In other words, if we assume the low end of their stated goals are achieved, we should pay no more than $14.40 a share, needing the share price to drop a lot before buying.

B)

The only things changed in the B scenario is that the margin improved 250 bps by 2022 instead of 150 bps, and revenue grew at 7% instead of 4%. Everything else remained the same. This is the high end of management guidance. Under this scenario, our intrinsic value lands at $19.61. KBAL currently trades at ~$18, more than 8% below what our intrinsic value says we should buy at. Said another way, there is a 8% margin of safety to buying today, at least according to this DCF analysis.

EPS Growth

We can also take the low and high end of management stated EPS growth target to determine intrinsic value given a future P/E ratio.

If Kimball is able to grow EPS by 10% a year for the next three years, the low end of guidance, earnings will be $1.49 by this time in 2023. If we assume no multiple expansion or contraction using their current P/E of about 15.82, we can assume a price of $23.57. That would result in a compounded annual return of 9.6% from Fridays closing price of $17.90 (Feb 13 2020). That is right in line with the markets long term average.

If Kimball is able to grow EPS at the high end of their goal of 15% annually for the next three years, that would result in earnings of $1.70 come 2023. Assuming a level P/E like above, that would result in a stock price of $26.89 at this time in 2023, a CAGR of 14.5%, well above the markets long term average and above my minimum rate of return of 12%.

Required EPS growth

The final valuation model I will use is a bit of my own making. Like I have said, my minimum rate of return is 12% annually. If we look out 5 years, Kimball will have to trade at $31.90 by this time in 2025 in order for that return to be realized. If we assume a slight multiple expansion up to 17, towards their 5-year average of 20, they will need $1.88 in earnings to support said stock price. From a current TTM earnings of $1.12, they would need to grow earnings by 10.9% annually to get there. Given that they have grown earnings by 11% in the last six months over the comparable period a year ago, I say that is well within their reach to do. Furthermore, their adjusted EPS grew 26% from the comparable prior year period, from $0.57 to $0.72. Adjustments include backing out the restructuring costs already discussed as well as backing out the CEO transition expense they are incurring as a result of the retiring of the old CEO and the placement of the new. Once 2020 is through, all the costs that they back out to come up with adjusted EPS will be history, and all that money saved will fatten GAAP EPS. I expect EPS growth to accelerate moving forward.

All things considered as it relates to valuation, I would say Kimball is somewhat under-priced right now. Once fiscal year 2020 and the restructuring is complete, which they are exceeding expectations concerning and are ahead of schedule, the full benefits of cost savings will be realized without the offsetting expenses. I expect EPS growth to be phenomenal, especially if Kimball really digs into the share repurchase authorization in the meantime. That EPS growth should command a higher multiple. Even a slight multiple expansion will have an outsized effect.

PEG

The PEG (price to earnings growth) ratio divides the P/E by the expected growth rate. Any value less than one indicates undervaluation. It has become a popular metric because it puts the P/E ratio in better context. High P/E ratios may be warranted when the earnings are expected to grow rapidly. Conversely, a stock might look cheap if it has a low P/E ratio, but if the earnings growth is going to super slow then the stock might be overvalued. For Kimball, we don’t have to rely on analyst estimates for an earnings growth rate. Given their transformation restructuring plan already discussed at length and their progress on the plan to date, we know that Kimball is going to save at least $10 million every year after fiscal 2020 ends as a result of the efforts to streamline and right size the business. That $10 million will go straight to the bottom line. With current shares outstanding of ~37 million, that $10 million will boost EPS by $0.26. If we assume that Kimball duplicates last years Q3 and Q4 in terms of EPS, by fiscal year end they will have $1.12 EPS. If they have zero organic growth in fiscal 2021, meaning that earnings from core operations stay flat, the $0.26 alone from the cost savings will boost EPS by 23% up to $1.38. Given the current P/E of about 16x, we arrive at a PEG ratio of .69x. This points to a clear undervaluation. In fact, even if Kimball doesn’t realize cost savings to the tune of $10 million and EPS growth isn’t as robust, they have wiggle room at least as it relates to the PEG ratio. A score of .69 is well under the 1 benchmark for undervaluation, and earnings growth could come in as low as 16% before that 1 mark is reached.

Enter Renaissance Technologies

Have you ever heard of Renaissance Technologies? Neither had I until I started perusing the public filings of Kimball. On the 13th of February a 13G came through that indicated that Renaissance has a position in Kimball that amounts to almost 8% of the shares outstanding. Why does this matter? Because apparently, the team at Renaissance has generated returns that beat the daylights out of the likes of Buffett, Soros, and Dalio. Their flagship fund, The Medallion Fund, has generated 40% annually since inception in 1988. That is AFTER fees, which happen to be sky high at 5% of assets and 44% of profits. That is MIND BOGGLING. I invite you to check out things for yourself. If Renaissance Technologies opens a position, it shouldn’t be ignored.

Other notable institutions with a position include Blackrock (7.5%), Dimensional Fund Advisors (5.6%), Vanguard (6%), and Royce and Associates (5.6%). Like I mentioned above, the market is finally waking up to the new and improved Kimball.

conclusion

The turnaround at Kimball happened five years ago. The new CEO, taking the reigns in 2018, has accelerated the pace of improvement. In spite of all this, the market has generally stayed asleep regarding this small cap success story. Yet, the smart money, no, the SMARTEST money in Renaissance Technologies is moving in.

Kimball has clear plans for growth, they are ahead of schedule in achieving their goals, they have a simple business model, tremendous return ratios, have made several shareholder friendly moves, have virtually no debt, and all for a fair price. They offer furniture to sub-segments that are under-served, giving them potential to grab considerable market share. They are focused on growing their healthcare and hospitality verticals, which both feature growth profiles that are very attractive.

Great companies are hard to find. Great companies selling at a reasonable valuation are near impossible to find, especially at the heights of a raging bull market. In my opinion, this is the proverbial slow pitch right down the middle Warren Buffett has spoken of. Apparently, the CEO thinks so too. Just a few weeks ago on the 11th of February, Ms. Juster purchased 12,000 shares of common stock on the open market at a price of $17.47. I don’t need any more green lights. I bought a bunch at $17.62. After doing further research and discovering more to love about the company, particularly the part about Renaissance, and finding nothing that would raise red flags, I am going to do increase my position. I encourage all readers to take a look at Kimball for themselves. This is one of the most compelling opportunities I have ever seen.

Divulguer: I am/we are long KBAL. I wrote this article myself, and it expresses my own opinions. I am not receiving compensation for it (other than from Seeking Alpha). I have no business relationship with any company whose stock is mentioned in this article.


________________

Article Aléatoire

La lithothérapie, c’est quoi? pierres de lithothérapieLes en pierres s’appellent la lithothérapie, ces approche holistique de soin est basée sur l’influence subtile que peuvent apporter des minéraux. Des abondamment de personnes s’aident de pierres, autant de individus avec autant de réussites. Trouvez des pierres de lithothérapie dans la boutique essencedegaia.fr. Pour comprendre le fonctionnement de la lithothérapie, il faut dans un premier temps reconnaître l’existence d’énergies non visibles qui composent et qui composent tout ce qui est manifesté,

une aura d’énergie qui est aussi réelle que ce que vos yeux vous permettent de voir du plan physique. Ces énergies subtiles qui nous composent sont les déclaration de état d’être aux niveaux émotionnel, mental et spirituel.

Si nous changeons d’émotion changeons la fréquence vibratoire de notre émotionnel. Les minéraux ont une énergie forte avec des caractéristiques pas mal marquées en fonction de composition et cristallisation, une énergie subtile et stable qui est utilisée en lithothérapie pour influencer corps subtile et obtenir des optimisations de état d’être.

La portée de ces améliorations est à prendre comme des aides agissant à des niveaux différents versus la pierre utilisée. cristal d’amétyste pierre pensée de lithothérapieC’est un moyen de soin holistique car elle est une intervention à in extenso les volumes de l’être. L’action se fera chez nous sur notre système d’énergies subtiles puis dans interaction, se transmettra à nos autres maquette de manifestation qui sont en relation avec le type d’énergie de la pierre, or rayon physique, émotionnel, mental et spirituel.
Onvue des pierres de santé, qui seront en relation avec notre besoin, pour rétablir une harmonie, pour « soigner » un problème, aider en revanche malgré des troubles digestifs, près le stress, pour favoriser la guérison, diminuer les douleurs, dynamiser un organe, retrouver le sommeil, lutter à les migraines, permettre de passer de simples nuits réparatrices, … Le champs d’applications n’a pas de limites.

Au amplitude de l’efficacité elle est super variable et dépend principalement de de deux ans points: la profondeur du problème et la spécificité de la personne. Peu importe la croyance de la personne, la lithothérapie n’est aucun placebo, que l’on croie et pourquoi pas pas aux effets des pierres, elles auront un effet. Par contre, un individu qui est d’un naturel à se protéger, qui n’accepte pas idées nouvelles, qui a du mal à remettre en interrogation ses croyances, ces personnes auront du mal à ressentir des effets rapidement. Cet état d’esprit crée comme une barrière de défense énergétique qui empêche d’être positivement influencé chez les énergies bénéfiques des pierres. Tout n’est pas ou noir, tous les degrés d’ouverture d’esprit existent dans l’hypothèse ou bien qu’une personne ne existera jamais 100% fermée ni 100% ouverte. Notre sensibilité varie aussi fortement par rapport à notre état d’être du imminent présent.

. druse de cristal de roche, rechargement en lithothérapieOn utilise des pierres de soin aussi pour améliorer des capacités, par contre pour aider à la méditation, pour rembourser plus endurant dans l’effort physique, pour augmenter une joie de vivre qui est autrefois bien présente, ainsi qu’à pour développer l’intuition. Les pierres utilisées sont généralement des minéraux semi précieux et pourquoi pas précieux sous forme de cristaux, travaillés en pierres polies, ou bien laissés à l’état naturel de pierre brute. Les pierres polies sont privilégiées en lithothothérapie quant à côté pratique, dans la poche d’un vêtement, l’état civil est agréable et n’abîme pas le tissu.

Une qu’une pierre vous à transmis son énergie, aura besoin d’être purifiée et rechargée dernier d’un pressant afin qu’elle retrouve toutes ses capacités. À ce suje,t vous avez la possibilité consulter articles sur la purification et sur le rechargement. La lithothérapie avoir une forte influence sur état d’être dépourvu toutefois qu’elle ne remplace une visite chez un médecin, c’est une aide additionnelle qu’apporte ces thérapie alternative.

Pour décourir intelligence de tout pierre, vous trouverez une grande liste à droite de ces page, aussi des sujets utiles pour utiliser les pierres en soins, Bonne lecture! La lithothérapie a jà apporté beaucoup à énormément de personnes à travers le monde, pourquoi pas à vous? Qu’est ce que la lithothérapie ? Aujourd’hui, la lithothérapie est répandu sur la terre entier, tout d’or moins dans son sensation originel qui est l’utilisation des pierres. À titre d’exemple, l’industrie s’est emparé du cristal pour utiliser ses vibratoires, doté d’une fréquence à la fois femme et unique, pour créer des montres. Qui ne a et pourquoi pas n’a possédé d’or cours de ces dernières années une montre à cristal ? Nous ne parlons pas non plus des parures de parures en pierres naturelles chez lesquelles nous sommes intéressés en leur beauté. Pas si loin que cela à l’époque, nos aïeux offraient régulièrement les cadeaux naturels de la nature, connaissant parfaitement leurs et vertus. Au dehors des symboles, les quantités infinitésimales de minéraux intéressent chercheurs contemporains pour densité et condensé de propriétés.

Dans un registre plus spirituel, entendrons du moins marmotter de vertus des pierres cependant les de deux ans reposent sur cet même thèse qu’est la composition chimique de chaque minéraux son impact sur son environnement.

Des résultats sont aujourd’hui prouvés, au travers de la magnétothérapie qui s’appuie sur la connaissance de la magnétite dans un d’autoguérison. Les sédatives de la pierre d’aimant permettent ainsi un fréquent dans ce cadre bien précis.

Dans un parallèle similaire, le cuivre possède aussi des reconnues thérapeutiquement. Aujourd’hui, de nombreux chercheurs s’accordent pour dire que l’impact vibratoire et actif des pierres sur notre psychisme et notre physique est issu d’une analogie structurelle. Quotidiennement, des éléments minéraux essentiels sont ingérés pour notre équilibre structurel. Ainsi, déposer une pierre au creux de sa menotte ou bien plaider un bijou en pierres naturelles disposant des vertus appropriés s’avérer essentiel pour pallier à ce manquement.

La pierre en question déclenche en or contact de la peau une résonance vibratoire singulier qui voltampère stimuler minéraux organiques, retirant de potentiels dysfonctionnements corporels. Chaque minéraux mobile d’une pulsation unique et offre ainsi une activation des élément énergétiques (chakras).

Cette coup va varier par rapport à sa composition chimique, de sa structure cristalline et de sa couleur. La pierre ou bien le minéral en interrogation disposera ainsi de particuliers et permettra de réguler une fraction de corps, puis de retrouver son équilibre fonctionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *