Journée internationale de la femme 2020: les femmes puissantes qui font la fierté de Cornwall

La Journée internationale de la femme nous donne l’excuse parfaite pour crier sur les femmes notables qui arborent fièrement le drapeau pour Cornwall.

Ils sont nombreux, dans chaque rue et dans tous les domaines de la vie.

Pour fêter ça, nous en avons dressé une liste de seulement 60 (sans ordre particulier) qui n’est évidemment que la pointe de l’iceberg.

Ils vont des olympiens aux militants, aux travailleurs des services d’urgence et à ceux qui ont surmonté les défis les plus difficiles.

S’il y a quelqu’un qui pense que nous sommes perdus, faites-le nous savoir en envoyant un e-mail à: shannon.hards@reachplc.com

Elouise Gregor



Elouise Gregor était au SAS Who Dares Wins ce soir sur Channel 4

Elouise Gregor, 26 ans, inscrit à Channel 4 SAS: Who Dares Wins avec sa sœur, Bethany Robinson, qui a testé 25 personnes fortes sur l’île de Raasay, afin de voir si elles méritaient une place dans le Forces spéciales .

Les deux sœurs concourent en haltérophilie et en haltérophilie olympique, avec des dizaines de podiums entre elles.

Alors que l’avocate Elouise n’était pas au premier plan de l’émission, elle a semblé naviguer pendant l’avant-dernière semaine et a réussi à passer, comme l’une des sept dernières recrues.

Dans le dernier épisode, après avoir été éveillé pendant 23 heures, peu de nourriture et seulement de petites quantités d’eau, Elouise a atteint sa limite physique.

Dans des scènes dramatiques, la recrue numéro 23 s’est effondrée contre le mur après s’être effondrée dans la salle d’attente, avec des heures de stress qui avaient fait des ravages.

Le docteur Sundeep Chohan, un médecin, a dit à Elouise alors qu’elle était allongée dans un lit de camp près du feu en position fœtale: « Alors vous souffrez d’hypothermie. Le plan est que nous allons vous mettre des vêtements secs, nous devons vous mettre dans une pièce chaude et vous apporter de la nourriture chaude. « 

Le Dr Chohan n’avait d’autre choix que de retirer Elouise, qui semblait épuisée émotionnellement et mentalement.

Bethany Robinson



Bethany Robinson

Bethany, professeur d’art Redruth, a été éliminé de SAS: Who Dares Wins lors d’un match de « balle meurtrière » où les concurrents devaient se battre pour la possession d’un pneu et le pousser au-dessus de la ligne de but de l’équipe adverse.

La jeune fille de 28 ans a osé montrer à sa famille qu’elle était assez forte, physiquement et mentalement, pour faire face à un tel défi.

Elle a eu des problèmes de santé mentale et de poids dans le passé et a voulu montrer que les gens peuvent surmonter ces problèmes et gérer la pression de l’armée.

Il est actuellement impossible de rejoindre l’armée pour les personnes qui ont eu plus de deux épisodes de dépression ou d’anxiété nécessitant un traitement.

« Je voulais contester cette croyance. J’ai un trouble bipolaire. Je voulais montrer que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent bien faire dans de telles situations. »

« J’étais obèse morbide quand j’ai commencé le crossfit [in 2016]. J’ai perdu le sixième en un an. Je voulais tester ma force mentale et faire mes preuves et aussi m’accoupler avec des hommes. « 

Hannah pierce



Hannah Pierce, fondatrice et propriétaire d’Un_rap

Hannah Pierce, diplômée de l’Université de Falmouth, a eu l’idée du magasin zéro poubelle de la ville, Un_rap, après avoir parcouru 500 miles à travers l’Espagne tout en rejetant le plastique à usage unique pour sensibiliser et faire de l’argent pour Surfers Against Sewage .

Elle dit qu’elle s’est sentie soutenue par la communauté depuis que le maire de la ville a officiellement ouvert le magasin en 2018.

Hannah a déclaré: « La communauté de Falmouth est très sympathique et croit en l’autonomisation des femmes. Les sections locales reconnaissent le travail acharné et croient en l’achat local, ce qui signifie que les entreprises peuvent prospérer. »

« Nous ne sommes pas aussi préoccupés par » plus « que par plus d’argent, un plus grand chiffre d’affaires, de plus grands espaces, etc. Nous valorisons l’environnement comme étant égal à l’économie. Nous travaillons avec nos » concurrents « pour nous entraider et comprendre qu’il y en a assez pour tout le monde. Il est inclusif plutôt qu’exclusif.

« En tant que femme propriétaire d’entreprise, vous êtes dans une position privilégiée pour autonomiser d’autres femmes. Elles m’ont invitée à donner des conférences lors de divers événements pour raconter mon histoire et partager mes conseils pour donner une chance à votre rêve, mais il y a aussi le jour de l’influence chaque jour qu’il a. Il s’agit de donner aux mères les moyens de vendre leurs produits dans le magasin, d’encourager les diplômées à créer leur propre entreprise et de travailler en collaboration dans toutes les entreprises, quel que soit leur sexe. « 

Sammy Hendra



Sammy Hendra après une récente séance de chimiothérapie
Sammy Hendra après une récente séance de chimiothérapie

Une mère courageuse a été félicitée le mois dernier après avoir partagé une image émotionnelle d’elle-même, battue et meurtrie après la chimiothérapie, pour montrer au monde la véritable dévastation du cancer.

Sammy Hendra, 36 ans, de Camborne, est mère de trois enfants atteints d’un cancer du sein de stade quatre.

Sammy a décidé qu’en raison des effets de sa chimiothérapie, il n’aurait aucun traitement supplémentaire après ce cycle pour essayer d’avoir une certaine qualité de vie et a partagé des photos avant et après pour mettre en évidence la réalité de la vie avec le cancer.

Au moment où la photo a été prise, Sammy ne pouvait pas parler en raison de brûlures dans la bouche dues à la chimiothérapie et a également été laissé avec des cloques et des ulcères sévères.

Francesca Goff



Francesca aime voyager avec sa famille

Une danseuse de 18 ans atteinte du syndrome de Down a parlé plus tôt cette année pour informer les gens de son état.

Francesca Goff, de Camborne Il est né avec la maladie qui affecte environ 775 bébés chaque année en Angleterre et au Pays de Galles et montre aux gens que c’est plus une bénédiction qu’un fardeau.

Lorsque ses parents Annemarie et Frank Goff étaient enceintes de Francesca, on leur a dit qu’elle allait probablement naître avec la maladie et a eu le temps d’envisager d’interrompre la grossesse.

Aujourd’hui, Francesca est un personnage dynamique et dynamique qui aime la danse et aspire à partager sa passion en enseignant un jour la danse aux autres.

Elle dit qu’il n’a pas toujours été facile de contracter la maladie, mais en vieillissant, avec l’aide de sa famille et de ses amis, dont certains ont également Le syndrome de Down – Elle peut accepter qui elle est.

«J’aime rendre ma famille fière et fière de moi et je veux travailler dur du mieux que je peux», dit Francesca. « J’aime être avec mes amis, m’amuser et apprendre à bien communiquer et à apprendre de nouvelles danses. »

Lire la suite

Le meilleur de Cornwall.

Emma Hurst



Emma et Sarah ont traversé la Grande Muraille de Chine pour collecter des fonds pour l’hôpital Royal Cornwall après quelques années difficiles.

Une mère de deux enfants Bodmin qui a survécu à une hémorragie cérébrale pour être diagnostiquée avec un cancer du sein deux ans plus tard, a été félicitée après avoir recueilli des fonds pour la hôpital qui lui a sauvé la vie deux fois.

Il y a quatre ans, Emma Hurst, aujourd’hui âgée de 50 ans, a souffert d’une hémorragie cérébrale sous-arachnoïdienne et après une chirurgie cérébrale d’urgence, elle a eu la chance de récupérer.

Cependant, deux ans plus tard, il a été diagnostiqué d’un cancer du sein et a subi une chimiothérapie, une chirurgie et une radiothérapie pour survivre.

À peu près à la même époque, celle de Sarah Alcock, 51 ans, est décédée tristement après avoir vécu avec une leucémie pendant vingt ans et plus tard dans la vie diagnostiquée d’un mélanome avancé.

Le père d’Emma et le père de Sarah ont reçu un traitement et des soins étendus des services de cancérologie de Hôpital Royal Cornwall Au fil des ans et c’est pour cette raison qu’ils ont décidé de rendre quelque chose.

Lucy Walker



Lucy Walker à Threemilestone Park où les rasoirs ont été laissés sur l’équipement de jeu

Les habitants d’une ville à la périphérie de Truro Ils ont récemment été choqués et craintifs après une série de crimes graves.

Threemilestone, une zone qui n’est pas normalement connue pour son crime, a connu une série d’attaques incendiaires en janvier et son parc populaire a été la cible de vandales vicieux qui ont planté des lames de rasoir sous l’équipement de jeu.

Plusieurs habitants ont été si préoccupés par la montée des incidents dangereux et antisociaux qu’ils ont lancé un groupe de patrouilles citoyennes, qui se rendent deux par deux la nuit pour surveiller le village tentaculaire, qui a vu une augmentation des urbanisations à travers le années .

L’une des personnes à l’origine des patrouilles est Lucy Walker, la « mère du métal », chanteuse du groupe Tayn, qui fait partie d’un groupe central de huit à dix habitants qui sortent dans les rues de Threemilestone la nuit pour informer n’importe quel problème.

Debout dans le parc du village à côté de l’école élémentaire Threemilestone, Lucy a ajouté: «Dans ce parc, il y avait des rasoirs posés sur le sol au bas des toboggans. Nous avions des lames de rasoir sur le guidon dans l’équipement de jeu et une grande partie de l’équipement était défait.

« Il y a eu une augmentation générale des problèmes et ce n’est pas une chose à laquelle nous sommes habitués ici. Threemilestone a toujours été une communauté agréable, agréable et paisible. »

Lucy, avec d’autres résidents de Threemilestone, a commencé des patrouilles citoyennes comme un moyen de rassurer leurs villageois.

Ils bénéficient du soutien du Cornwall Council, du Kenwyn Parish Council et de la police de Truro. En fait, l’inspecteur local Rick Milburn les a accompagnés en patrouille.

Helen Glover




Champion olympique d’aviron Helen Glover MBEqui a grandi dans Penzance, a été classée numéro un au monde en 2015.

La fille de 32 ans est officiellement devenue la fille dorée des Cornouailles dans le Jeux Olympiques de Londres 2012 où elle et sa partenaire, Heather Stanning, ont remporté la première médaille d’or remportée par l’équipe GB.

Quatre ans plus tard, il conserve son titre et remporte à nouveau l’or avec Stanning aux Jeux Olympiques de Rio 2016.

Helen et son mari, animateur de télévision Steve Backshall, a annoncé la naissance de son fils, Logan James David Backshall, en juillet 2018.

Le couple qui marié à Prussia Cove En 2016, il a ensuite reçu des jumeaux en janvier de cette année.

Helen participera à Sport Relief Channel Clash ce mois-ci, où elle affrontera d’autres personnalités sportives de la télévision britannique, ainsi que son mari naturaliste, Steve.

Le couple tentera de revendiquer le titre de « Faster Channel on Water », avec des équipes représentant Sky, la BBC, ITV et Channel 4.

Lire la suite

Musique et théâtre à Cornwall.

Emily Dutson



Emily Dutson en photo à la maison avec les publications des candidats qui ont commencé leur recherche pour plus d’informations.

Emily Dutson est devenue une force motrice des grèves météorologiques à l’école à Cornwall cette année en tant qu’étudiante à l’école Richard Lander de Truro.

Le garçon de 13 ans s’est intéressé aux problèmes climatiques après la popularité croissante de Greta Thunberg (célèbre activiste climatique scandinave chez les adolescentes).

Devant le Élection générale Il a également envoyé un e-mail à tous ses candidats aux élections pour remettre en question ses politiques environnementales après avoir été surpris de voir qu’elles n’étaient pas au centre des préoccupations de chaque parti à Cornwall, une région sujette aux inondations côtières.

L’écolière, de Perranporth, a été félicitée par la famille, les amis et les électeurs pour ses efforts et les aide même à faire de petits changements dans leur propre vie.

Elle a dit: « Cela me dérange vraiment quand les gens disent que les jeunes générations sont responsables de changer les choses. Ce n’est pas notre problème. Ce sont les générations avant nous qui ont causé ce problème.

« Les choses avancent à un rythme tel que les anciennes générations en seront également affectées. »

« Cela me dérange vraiment que ce soit les jeunes générations qui influencent et motivent les gens. »

« Si nous faisons pression sur le gouvernement et lui demandons de faire quelque chose et de continuer à le faire, nous pouvons faire la différence. »

Sarah Turner



Sarah Turner embrasse son petit garçon
Sarah Turner embrasse son petit garçon

L’honnête, souvent surprenant, blog Sarah Turner sur l’éducation de ses deux enfants a donné lieu à une génération de parents qui suivent religieusement leurs escapades glamour.

Sarah, 30 ans, qui a grandi à Launceston et a déménagé à Exeter pour aller à l’université, a dit qu’elle était frustrée par les histoires irréalistes d’élever des enfants en ligne, alors elle a créé The Nasty Mother, qui Maintenant, c’est devenu une bible pour les mères du monde entier.

Rachel Yates



Rachel Yates a dirigé l’initiative pour Penzance pour obtenir son statut sans plastique. Penzance est devenue la première ville sans plastique du Royaume-Uni en décembre 2017.

Il y’a deux ans Penzance Elle est devenue la première ville du Royaume-Uni à recevoir un statut spécial sans plastique pour sa répression contre les plastiques à usage unique.

En atteignant ses objectifs, la force motrice de l’initiative Penzance, Rachel Yates, affirme qu’un effet boule de neige qui allait inspirer les communautés du monde entier a commencé. Cornwall, le pays et le monde.

Il y a maintenant 55 communautés sans plastique à Cornwall, dont 13 sont «approuvées» et il y a 652 communautés sans plastique à travers le pays et nous continuons à compter.

Rachel Yates, qui a grandi dans la ville, s’est engagée à diriger des communautés sans plastique dans la ville, passant son temps libre à diriger la campagne.

Il a passé ses journées à encourager les entreprises à se débarrasser du plastique à usage unique, à travailler avec diverses écoles et groupes de jeunes et à organiser des événements allant des collectes de plastique aux soirées cinéma.

Il a également formé un groupe de pilotage pour guider la ville vers l’avant une fois Penzance Il avait officiellement reçu son statut.

« Je n’aurais jamais imaginé à quel point cela serait gros, je n’en avais aucune idée », dit Rachel, « Je n’aurais jamais rêvé depuis un million d’années que tout cela se serait produit et c’est incroyable. »

« Je ne le ferais pas autrement. C’est très important de le faire et j’aime le fait que je contribue à ma communauté, et aussi à d’autres personnes, et c’est vraiment pourquoi tout a commencé. »

Kate Jackson


Téléchargement vidéo

Vidéo non disponible

Le mois dernier, Kate Jackson a parlé avec courage d’un problème auquel elle était confrontée et qui, selon elle, devrait toucher d’autres personnes à travers le pays.

La femme de 44 ans, qui vit avec un cancer incurable, a déclaré que son diagnostic « reportait » les employeurs.

Kate de Helston, a passé l’année dernière à chercher du travail, mais malgré un CV impressionnant, ils n’ont pas appelé à un entretien.

Elle a dit qu’elle s’était sentie « frustrée et déprimée » seule à la maison pendant que son mari était en route pour le travail.

Elle a déclaré: « J’ai reçu un diagnostic de cancer du sein en 2013 et j’avais à l’époque ma propre entreprise de nettoyage.

« J’ai suivi le traitement et je pensais que tout était clair, mais j’ai découvert en 2016 qu’il s’était propagé à mes os et un peu à mes poumons. »

« Maintenant, c’est incurable mais traitable avec des médicaments et des comprimés que je prends tous les jours pour continuer. Je bouge toujours et je peux travailler. »

Phillippa Giles



Producteur de télévision basé à Cornish Phillippa Giles

Vous ne vous attendriez pas nécessairement à ce que l’une des femmes les plus puissantes de la télévision britannique soit basée dans une ville calme de Cornwall, mais Phillippa Giles – qui a fait connaître au monde des tubes comme Luther, Délicieux, Rillington Place et Jane Eyre – dirige sa société de production Delabole.

Phillippa ne fait pas partie de ces créateurs qui considèrent Cornwall comme une résidence secondaire.

Il est à l’avant-garde d’une tentative de faire du comté un centre d’intérêt pour le cinéma et la télévision, d’aider à créer des emplois dans le comté et d’empêcher les jeunes de déménager pour trouver du travail dans les arts.

Il convient que, en tant que producteur exécutif de Delicious, une série basée sur le « pouvoir féminin » avec Dawn French, Phillippa soit également très franche.

Il a fait les gros titres il y a quelques années lorsque, après avoir quitté la BBC après 25 ans, il a accusé le département de théâtre de la société d’être dominé par un « cartel » de vieillards blancs.

Phillippa a également parlé ouvertement du licenciement de Luther, le drame gagnant du Golden Globe avec Idris Elba qu’il a aidé à créer.

Kellyann Radley



Kellyann Radley a subi un accident vasculaire cérébral alors qu’elle n’avait que sept ans, mais rien n’a changé

Une femme qui a subi un accident vasculaire cérébral à l’âge de sept ans alors qu’elle jouait dans sa cour d’école a dit avec audace comment il lui a fallu quatre décennies pour accepter le traumatisme de ce qui lui est arrivé.

Kellyann Radley de Liskeard C’était juste une écolière normale lorsqu’elle a subi un grave AVC.

La femme de 50 ans s’est souvenue de la façon dont elle était suspendue à l’envers sur la balançoire du patio avant de ressentir une douleur immense au-dessus de son œil gauche.

Alors qu’il descendait de la balançoire, il essaya de marcher jusqu’à sa classe puis s’effondra.

Elle a dit: « Les médecins pensent qu’avec le sang qui coulait vers ma tête, un caillot de sang s’est déplacé. Ils n’ont jamais pu dire ce qui a causé le caillot, mais l’année précédente j’ai eu une chute brutale et je suis tombé d’une balançoire et me suis frappé. A cette époque, je n’étais pas spécifiquement sur les surfaces de sécurité qu’ils ont aujourd’hui. Ma famille pensait que c’était la cause. « 

Emmie Kell



Emmie Kell

Emmie est PDG de Cornwall Museums Partnership, un chef de file en planification stratégique et en collecte de fonds.

Emmie a plus de 25 ans d’expérience dans le secteur des musées, notamment au sein de V&A, Somerset House, MOSI Manchester et Thinktank Birmingham.

Emmie travaille à temps partiel au Cornwall Museums Partnership et en tant que consultante, fournissant des conseils stratégiques aux musées du Royaume-Uni. Emmie est membre du Fundraising Institute, coach qualifiée et membre du Arts Council of the Museums of England Clore en 2014/15.

Il est également membre du conseil d’administration de l’Association of Local Businesses of Cornwall and Scilly Islands.

Bailey Tomkinson



Bailey Tomkinson de St Ives

Bailey Tomkinson a admis qu’il avait « peur » la semaine dernière lorsqu’il s’est infiltré dans la liste de vidéos iTunes au numéro 2 entre Pussycat Dolls et Dua Lipa.

Les Basé à St Ives la chanteuse et compositrice a dit « c’est fou » mais admet « qu’elle doit faire quelque chose de bien ».

Ce qui rend son ascension incroyable encore plus folle, c’est qu’elle l’a fait seule avec seulement des amis et de la famille pour le soutenir. En plus d’un accord éditorial, il n’a pas de maison de disques ni d’administration.

Le joueur de 20 ans, qui a fréquenté St Ives, n’est pas étranger au succès.

Ses trois derniers singles ont atteint le numéro 2 sur les charts iTunes de musique country britannique et Bailey est rapidement devenu l’une des meilleures performances de la scène country britannique, sortie quelque part entre Taylor Swift et Emmylou Harris.

Recevant régulièrement 20 000 auditeurs mensuels sur Spotify, le dernier single Movie Scene de Bailey a été diffusé plus de 100 000 fois et a été placé sur la playlist éditoriale « Very Nearly Nashville ».

Abi Hollyoake

Une mère de deux enfants a révélé comment elle avait complètement transformé son style de vie pour suivre les traces de son père et devenir pompier.



Abi Hollyoake, 32 ans

Dans son plus gros Abi Hollyoake, âgé de 32 ans, il pesait plus de 16 pierres et portait une taille 22. Il n’aimait pas faire de l’exercice ni cuisiner, optant pour des aliments surgelés.

Mais après avoir déménagé Cornwall originaire de Birmingham il y a deux ans, Abi a finalement trouvé la détermination dont il avait besoin pour être suffisamment en forme pour affronter son entraînement physique de pompier.

Malgré les obstacles rencontrés en cours de route, Abi, de Camborne, est maintenant l’un des deux pompiers de la caserne des pompiers de Tolvaddon.

Et il espère inspirer la prochaine génération, sa fille de sept ans étant confrontée à une décision difficile entre se joindre aux services d’urgence et devenir esthéticienne lorsqu’elle grandira.

Abi a déclaré: « Mon père était pompier, donc il a toujours été dans ma famille. C’était toujours quelque chose que je voulais faire, mais avoir deux enfants et la vie de famille me gênait.



La mère de deux enfants a déclaré avant de perdre du poids qu’elle n’aimait pas faire de l’exercice.

« Lorsque nous avons déménagé ici, je me suis demandé si c’était une possibilité et j’ai posé des questions à ce sujet dans ma station locale. Il était un peu difficile de passer les tests de sommeil parce que je ne les avais jamais faits auparavant. »

« Pendant deux ans, j’ai continué à revenir et à essayer. Cela m’a pris du temps car il faut attendre trois mois pour passer l’examen une fois que vous avez échoué.

« Chaque fois que je m’améliorais et que je continuais jusqu’à ce que je l’obtienne. C’était surréaliste, mais c’était la première étape: j’avais plus de tests, d’examens et d’entretiens. »

Abi a maintenant six pierres plus légères et a abandonné sept tailles de robe, passant d’un 22 à 8-10.

Nan action



Pat Smith alias Action Nan fait partie du groupe derrière Plastic Free St Austell

Un grand succès dans les manchettes l’année dernière pour atteindre sa résolution du Nouvel An pour ramasser les poubelles une fois par semaine pendant toute une année.

Pat Smith, 70 ans, activiste anglastique et propriétaire d’entreprise, s’est rendue sur une plage différente chaque semaine en 2018.

Plus tard, la célèbre campagne Final Straw Cornwall pour interdire toutes les pailles en plastique dans le comté a commencé.

Il a expliqué que tout son esprit de se faire prendre était une date qu’il avait vue en ligne par l’actrice américaine Lily Tomlin.

« Quand je faisais des recherches sur ma dernière campagne de Straw Cornwall, j’ai trouvé ce rendez-vous en ligne et il a vraiment résonné. Il a simplement dit: » J’ai toujours pensé que quelqu’un devrait faire quelque chose et ensuite j’ai réalisé que je suis quelqu’un. « 

« Je suis quelqu’un alors j’ai décidé et j’allais faire quelque chose … et tout le monde peut le faire.

« Je n’ai pas beaucoup d’argent, je n’ai pas beaucoup d’équipement, mais j’ai un sac de transport et je peux toujours me pencher. J’ai 72 ans et je peux toucher mes orteils et ramasser des choses à faire et n’importe qui peut le faire. »

Amy Shakespeare



Amy Shakespeare

Amy est la directrice du projet d’expériences d’immersion du musée wAVE, financé par le Coastal Communities Fund.

Travaillant en partenariat avec l’Université de Falmouth et la Local Business Association of Cornwall and Scilly Islands, le projet créera des expériences augmentées et virtuelles dans cinq musées de Cornwall et des îles Scilly.

Pendant son baccalauréat en histoire du baccalauréat (avec distinction) à l’Université d’Exeter, Amy a travaillé au Cornwall National Maritime Museum.

Après avoir obtenu son diplôme, il a travaillé pour le National Trust dans l’expérience des visiteurs à Godolphin, Tin Coast et le portefeuille de West Cornwall. Il a initialement rejoint l’équipe CMP en 2018 en tant que responsable marketing et impact.

Amy est administratrice de Kids in Museums et était une nouvelle dirigeante de Clore parrainée par une bourse historique d’Angleterre en 2019. Elle a obtenu son diplôme en janvier 2020 avec une maîtrise en patrimoine et interprétation de l’Université de Leicester, remportant le prix du professeur Susan Pearce pour elle. mémoire , ‘Et si nous voulons le retourner? Le potentiel de démocratiser le processus de rapatriement en Grande-Bretagne. « 

Emily Stevenson



Emily Stevenson, du groupe, a obtenu la permission d’accéder à la plage et est descendue pour couper la corde dans les filets.

Plage de Trevone, non loin de PadstowC’est là qu’Emily Stevenson a eu son moment d’ampoule et s’est rendu compte qu’il y avait autant de morceaux de plastique sur la plage que de grains de sable.

La belle petite crique, presque une plage secrète que les visiteurs négligent en route vers les plus grandes baies de la côte nord et les parcs de vacances, est l’endroit où Gardien de plage est né

« Il y a environ 10 ans, Emily a réalisé un projet avec l’école où elle devait aller à la plage pour ramasser des articles naturels », a expliqué son père, Rob Stevenson, dans le café donnant sur la plage par une belle journée d’hiver ensoleillée. .

« Au lieu de revenir avec des poches pleines de sable ou de coquillages, il a ramassé du plastique, alors il a fait quelque chose dans sa classe. C’était son moment d’épiphanie. Après cela, il n’a pas pu voir le plastique sur la plage. »

De l’humble compréhension que nous sommes tous confrontés à un problème presque insurmontable en matière de pollution plastique marine au catalyseur national qui était le documentaire Blue Planet II de Sir David Attenborough, il a emmené Emily et son père jusqu’en octobre 2017 pour entrer action

Alors que l’automne 2017 a vu l’équipe père et fille organiser leur premier nettoyage de plage, il a fallu six mois à Beach Guardian pour se lancer en tant que société d’intérêt communautaire (CIC).

Deux ans et demi plus tard, la lutte contre la marée plastique est toujours d’actualité. Emily a non seulement obtenu un baccalauréat en biologie marine, étudiant le plastique comme vecteur d’espèces envahissantes, mais Beach Guardian a également connu une croissance exponentielle.

Nicky Lapham



Jason Pascoe et sa soeur Nicky Lapham

Plus tôt cette année, Nicky, qui est la seule femme à pêcher à plein temps à Cornwall, est apparue sur Cornwall: This Fishing Life.

Avec son frère Jason Pascoe et le père d’un pêcheur vétéran, John, la famille a dû faire face à une vieille superstition selon laquelle il était malheureux pour une femme d’être à bord d’un navire.

Jason a déclaré: « Nicky a eu du mal, il s’est retrouvé sans emploi et voulait changer sa vie. Il est prêt à relever un défi et il y a aussi de l’argent, il a de l’argent en poche, il est donc plus une personne indépendante. »

Nicky a dit à propos de la pêche: « Tout semble assez compliqué, mais je ne pense pas que ce soit si compliqué. Je suppose que c’est un monde étrange pour moi. »

Son père, John, a ajouté: « Je pense que l’industrie de la pêche a toujours eu une image macho. C’est agréable de voir quelques filles dedans. Il y avait autrefois des filles dans les chalutiers français qui entraient à Newlyn: elles étaient toutes des filles super, comme les joueurs de rugby, pas les petites filles. « 

Un autre homme a admis qu’il n’aimerait pas voir une femme travailler sur un bateau de pêche.

John a poursuivi: « Beaucoup d’entre eux disent » oh pas de malchance, les femmes dans des bateaux « et toutes ces conneries, mais nous espérons juste que nous pourrons prouver qu’ils ont tort. »

Tanya Krzywinska



Tanya Krzywinska

Tanya Krzywinska est professeur d’économie numérique à l’Université de Falmouth.

Elle a été professeur de cinéma et de jeux à l’Université de Brunel, Uxbridge, pendant 25 ans avant de déménager à Cornwall pour établir la Games Academy et la recherche sur les jeux à l’Université de Falmouth.

Tanya est l’auteur de nombreux livres et documents sur les jeux et les médias associés, ainsi que la rédactrice en chef du magazine universitaire Games and Culture (Sage). Elle est également artiste d’exposition, qui travaille principalement dans la figure de l’huile.

Au cours des quatre dernières années, il a dirigé une équipe de chercheurs pour offrir des expériences immersives aux musées de la région, en utilisant la réalité augmentée, mixte et virtuelle, et est récemment devenu administrateur du Royal Cornwall Museum.

Maria Broadhurst



Maria Broadhurst

En tant que directrice des finances de Sharp’s Brewery, il est de la responsabilité de Maria de s’assurer que tous les chiffres sont sous contrôle, un travail dans lequel elle prospère.

Lorsque vos feuilles de calcul sont à jour, vous aimez vous promener dans la brasserie et être curieux de voir la plus grande équipe. Comment ils font leur magie pour créer l’incroyable variété de bières de Sharp ne cesse de la surprendre.

Maria a déclaré: « Les chiffres peuvent ne pas sembler si excitants, mais la façon dont ils touchent chaque partie de notre entreprise m’excite chaque jour, honnêtement! Du prix du malt à l’investissement en capital dans notre brasserie, tout joue un rôle énorme dans ce que nous faisons chez Sharp et j’aide à façonner cela. « 

Kate Evans



Kate Evans a lancé un groupe Facebook appelé Empowered Women of Cornwall en 2018. Le groupe compte maintenant près de 5000 membres et femmes qui vivent à Cornwall, ou tout simplement aiment Cornwall, l’utilisent pour partager des conseils, soutenir et se faire de nouveaux amis.

Tu n’es pas seul. Tel est le message sous-jacent d’un groupe en ligne que des milliers de femmes utilisent régulièrement Cornwall

Les femmes autonomes de Cornwall sont Groupe Facebook commencé par Kate Evans, 37 ans, qui vit dans Newquay.

Kate a formé le groupe en ajoutant seulement 35 membres féminins qu’elle jugeait utiles.

Depuis lors, il est devenu un nombre incroyable de 4,5k membres et plus, qui utilisent tous la plate-forme pour partager des conseils, offrir du soutien et se faire de nouveaux amis.

Mais les membres vous diront que c’est bien plus que cela. Une femme a qualifié le groupe de sauveteur, une autre a dit qu’elle avait amélioré sa qualité de vie et une autre a dit qu’elle lui avait donné la confiance nécessaire pour apporter des changements énormes et effrayants dans sa vie.

L’un des moments préférés de la fondatrice Kate a été au moment de Noël, quand une mère a partagé avec le groupe comment son fils autiste avait envoyé des cartes à tous ses camarades de classe, mais n’en avait pas reçu en retour.

Les membres du groupe étaient désolés de lire ceci et en quelques jours, l’enfant avait reçu des cartes de Noël d’enfants vivant partout à Cornwall.

Lisa Nicholls



Lisa Nicholls qui, après de nombreuses années sans emploi, travaille maintenant comme assistante funéraire

Une mère dont la fille a une maladie mortelle, ce qui signifie qu’il est peu probable qu’elle atteigne l’âge adulte, profite de tous les moments difficiles de sa vie pour réussir en tant que femme dans le monde funéraire dominé par les hommes.

La fille de Lisa Nicholls, Savannah, a reçu un diagnostic de leucémie deux sur un million alors qu’elle n’avait que trois mois, mais elle a combattu la maladie et a gagné.

La joven valiente celebrará su cumpleaños número 14 el día de Navidad, pero lamentablemente no puede caminar correctamente ni hablar y no se espera que viva hasta la edad adulta.

Lisa, de 35 años, dijo: « Savannah tiene 13 años libre de cáncer y, aunque tiene dificultades con las convulsiones, es increíblemente feliz y ama a su familia, amigos y escuela.

« Le hemos dicho adiós en numerosas ocasiones, pero ella siempre se ha recuperado. Es notable ».

Lisa, originaria de Penzance pero quien ahora vive en Truro Inicialmente fue maestra de baile, pero cerró su escuela de baile para ser cuidadora a tiempo completo de Savannah y madre de sus otros cuatro hijos.

Después de estar sin trabajo durante la mayor parte de una década, se le pidió que hablara en el funeral del amigo íntimo y conocido personaje de Penzance, Julyan Drew, lo que despertó un interés apasionado en el mundo funerario.

Lisa dijo: « Fue un honor y luego fui al centro de trabajo y dije » ayúdenme, quiero ser director de una funeraria « .

Lisa obtuvo el respaldo financiero de una compañía financiada por la lotería y después de un encuentro casual con un paramédico, fue señalada en la dirección de Scott Watters de Redruth Servicios funerarios de Cornualles con sede en donde ahora trabaja gratis como asistente funeraria.

Lire la suite

Noticias de comida y bebida

Melissa Mead



Melissa Mead con su MBE, premiada por sus servicios para crear conciencia sobre la sepsis, después de una ceremonia de investidura en el Palacio de Buckingham, el 21 de febrero de 2019 en Londres

Melissa Mead ha sido embajadora de Sepsis Trust en el Reino Unido desde que su hijo William murió a causa de la enfermedad en 2014.

Ella ha usado su propia tragedia personal para educar a otros padres sobre los signos y síntomas de septicemia.

El año pasado, Melissa recibió un MBE en el Palacio de Buckingham por sus servicios para crear conciencia sobre la enfermedad.

Melissa, que asistió con miembros de su familia, tomó un oso de peluche que contiene las cenizas de su hijo William.

Molly Hocking

Molly, de 19 años, despidió a otros tres finalistas. ser coronado ganador del exitoso programa de talentos ITV el año pasado.



Molly Hocking como le dijeron que había terminado
Molly Hocking como le dijeron que había terminado

Consiguió el codiciado título después de una actuación en solitario de Someone You Loved antes de hacer un dueto con su mentor, Olly Murs, en Simply Red’s Stars.

Su éxito debut, I Never Never Again, una versión de la canción de la exitosa película A Star Is Born, fue directamente al número uno en la lista de singles de iTunes.

Mientras trabajaba en música nueva, Molly estuvo relativamente callada aparte de tocar en Melodías en las dunas el verano pasado y actuando dentro de la tienda Truro’s Bang & Olufsen en septiembre de 2019.

Pero todo eso podría estar a punto de cambiar, ya que la cantante reveló en línea que tiene nueva música para lanzar a finales de este año y también apoyará a la cantante de Next To Me, Emeli Sandé.

Sarah Hargreaves



Sarah Hargreaves

Sarah es la asistente de comercio electrónico y venta minorista en Sharp’s, una función que lo abarca todo, ya que el equipo minorista suele ser la primera línea de Sharp. Hacer consultas e impartir información a los clientes requiere un gran conocimiento, al igual que dirigir el recorrido por la cervecería y las sesiones de degustación. ¡Por supuesto, ayuda que Sarah pueda probar cerveza mientras está en el trabajo (investigación vital)!

Sarah said: « I absolutely love the smell when the brewers are mashing in! Part of my job role is tour guiding and being able to take people into the brewery production areas means we get to see every part of the brewing process, we really do access all areas. »

Outside of work, Sarah is an avid support of local dog charity, Last Chance Hotel and has fostered in the past, her last foster dog becoming a permanent addition to the family.

A proud ‘touchline mum’, she also thoroughly enjoys watching her oldest daughter playing rugby at county level, as well as more professional games – along with a pint of Doom Bar or two of course.

Frances Houghton



The new Aldi in Wadebridge is opened by Team GB’s Frances Houghton

Frances Houghton is the longest serving member of the GB Rowing Team, having first joined the junior squad in 1995.

Frances, along with former sculling partner Katherine Grainger, became the first British female rower to compete at five Olympic Games.

She completed a hat-trick of Olympic silvers, adding to her women’s quadruple scull medals in 2004 and 2008 by helping the women’s eight make history at Rio 2016.

After winning milestone medals at Junior and U23 level, Frances has gone on to enjoy a hugely-successful career and has been crowned as World Champion in the women’s quadruple scull four times.

Frances, who now lives in Newquay, was awarded an MBE in the New Year Honours List 2019.

Charlotte Thomson



Charlotte Thomson

Property developer and former model Charlotte Thomson has been raising money to help Australian wildlife charities.

The 32-year-old, who lives in Portreath, is an avid animal lover herself frequently sharing photos of her beloved pet Louis the dachshund.

She set up a fundraising page to raise money for wildlife charity WIRES, saying she wanted to do anything she can to help.

Since then she has raised over £4,200.

Volunteers from the charity WIRES rescue care for and release injured, sick and orphaned native Australian wildlife.

Gemma Teague



Gemma Teague

Businesswoman Gemma Teague launched Atlantic Blankets in 2007 in north Cornwall; with the aim of creating the cosiest and softest blanket to comfort a child.

Speaking of the women who have inspired her, Gemma said: « I have a number of important women who have influenced me; my mum, my daughter, my friends.

« But one woman in particular who has influenced my decisions is my great aunt; a strong, powerful, authoritative woman, who’s drive to succeed has influenced me to strive for more, to better myself and to dream big. She lived her life as a career woman, in an age where she was an anomaly. She showed that women could be at the top.

« It was my aunt that enabled us to start the Atlantic Blankets journey and I’m forever grateful to her. »

Alison Thomas



Alison Thomas

Alison, of Diamond Light Photography, works with families, couples, pets, children and mums-to-be, to capture special moments.

Asked what advice she would give to new business owners, she said: « Be patient and keep at it! It takes time to build up a business and to get your name known. I think most businesses fail because people give up too quickly.

« Most sole business owners I speak to tell of the nagging doubts that creep in every now and again but whenever this happens for me I remind myself that Marks & Spencer started as a market stall. »

Veronica Lamond

Veronica Lamond was born, and grew up, in Durban, South Africa. She has lived most of her adult life in Cornwall.

She is the author and illustrator of the well-loved and highly successful Landy and Friends books.



Veronica Lamond

Speaking of struggles she has overcome in business, Veronica said: « I was rejected by a publisher when I first set out and so reluctantly turned to self-publishing by borrowing money from my mother. It turned out that it was the best thing that could have happened; it has given me the opportunity to pursue my work in freedom and publish when I want to.

« Being self-published also gave me the freedom to create two animations of my work on YouTube, negotiate a publishing deal in South Africa with Penguin Random House and now I’m busy negotiating publishing a series of American Landy books.

« My other worst moment was after I’d published three books, I received a letter from Jaguar Land Rover saying I’d breached copyright by illustrating Land Rovers and was immediately shut down.

« Many people told me to argue with them, but I held firm and kept a friendly correspondence with them and, in the end, I was granted a licence for my work. Jaguar Land Rover only has 16 licence holders, so that was an achievement. »

Cecily Mills



Cecily Mills, founder of Coconuts Organic

A mum from Cornualles made a successful appearance on BBC Two’s Dragons’ Den el año pasado.

Cecily Mills, the founder of dairy-free ice cream brand Coconuts Naturally, appeared on the show in September 2018 and received investment offers from Dragons Jenny Campbell and Tej Lalvani.

The former M&S store manager chose to accept Jenny Campbell’s offer, while also winning universal praise for her ice cream – but later revealed that the pair would not be working together after all.

Cecily, who is based in Redruth, launched Coconuts Naturally in 2015, due to her frustration over the lack of tasty and natural ice creams on the market.

Having turned vegan to increase her energy levels, Cecily found that she really missed ice cream.

So she decided to make her own – one that had all the health credentials she desired, including organic and all-natural ingredients, but with no compromise on taste and texture.

Fast-forward three years and Cecily exchanged her career in retail management for the life of an entrepreneur.

Her ice cream has won several awards and is sold via delivery service Ocado and in shops across the UK, as well as being exported to Dubai.

Clare Dyas



Clare Dyas

Clare Dyas is fighting to bridge the ‘mental health gap’ in Cornwall.

She began Space For You in 2009 for people with mental or emotional health issues.

It was in response to what she believed was a lack in service provision for people who had been suffering with depression, anxiety or a lack of self esteem, but were not seen to be in ‘immediate crisis’.

This year Clare opened up a new space in Penzance that helps people with its offering of ‘Creative Wednesdays’, a day dedicated to promoting greater health and wellbeing through creative activity.

« The community cannot always respond in an appropriate and spontaneous way when families or friends may be overwhelmed or stressed themselves, and resources are tight,” says Clare.

“We wanted to offer sessions that were available quickly, to anyone interested, at an affordable price and without the need for a referral.

“Creative and healing friends helped, and we began offering drop-in creative sessions on Creative Wednesdays for people who felt vulnerable with emotional health issues, » says Clare.

You can read more about Space For You aquí.

Edna Liddicoat



Edna Liddicoat in her home knitting. Edna’s YouTube video titled ‘Ansom Edna – How to make a Proper Cornish Pasty’ has hit over 43,000 views since it was uploaded in 2015 by Jamie Wood.

At 96 years young, Edna, of St Blazey , lives at home alone, makes all of her meals from scratch, grows her own produce in the garden with the help of friends and family, knits products to raise money for the Merlin MS Centre.

Edna, who lives in St Blazey, started fundraising after her granddaughter Karen passed away from the disease in 2014 and is described as the absolute core of her large family.

Its thanks to the help of them that the Merlin MS centre was able to open a hydrotherapy pool early last year and the therapy gym was able to buy new equipment.

‘Ansum Edna’ raises money and awareness for MS sufferers by crocheting and knitting products that have included snowflake hanging decorations at Christmas time and easter-egg-holding chicks in the Spring.

Esmé Page



Esme Page who set up Cornwall Hugs Grenfell
Esme Page who set up Cornwall Hugs Grenfell

Esmé, 49, became a household name in Cornwall after the Grenfell disaster in 2017.

The mother-of-two from Truro kick-started a huge campaign and founded charity Cornwall Hugs Grenfell after feeling heartbroken at what she was witnessing unfold in Kensington.

Since then over 480 guests have come to Cornwall for respite through the project and counting.

This year saw 34 more survivors enjoying a week of respite at Easter in Cornwall, the charity urged Cornish schools to go ‘Green for Grenfell’ and Grenfell Street in Mousehole became the first in the UK with a street sign to carry the poignant Grenfell green heart emblem.

To top the year off, a short film documenting the efforts of Cornwall Hugs Grenfell was released. In the film, the Grenfell Tower survivors, the bereaved and Cornish contributors tell the story of how two very different communities, 300 miles apart, have come together since the fire.

Manda Brookman



Manda Brookman.
Manda Brookman.

Manda is a creative disruptor, environmental and wellbeing and sustainability campaigner and director of CoaST, which is part of the Permanently Brilliant suite of programmes in Cornwall working to grow food, plants, habitat, soil, and wellbeing.

Permanently Brilliant is a social enterprise based in Cornwall on a National Permaculture Demonstration site, and is all about joining the dots and using some systems thinking to see how stuff is connected.

She’s working to change the world in many small ways and in 2016 she was awarded the Cornwall Sustainability Award for Best Individual Contribution.

Bimini Love



Bimini pictured with Sarah Newton, MP for Truro

Two years ago Bimini Love noticed an increase in homeless women across Cornwall and wanted to provide them with much needed free sanitary products.

Her Street Cramps project which she started when she was just 15 years old has raised thousands of pounds and is now changing the lives of homeless women in Cornwall.

Homeless women receive a box each month containing essential sanitary products including tampons, pads, deodorant, wet wipes, heat pads and clean underwear.

She set up the project in February 2017.

Ellie Warren



Ellie and her big brother Alfie

An inspirational teenager from Cornualles has vowed to beat cancer and get back out on the football pitch playing the game she loves.

Ellie Warren is a fit and healthy young girl who plays rugby, netball and belongs to two youth football teams.

But last week the 15-year-old, from Bodmin, was taken to Bristol Royal Hospital for Children after doctors discovered she has a type of cancer called sarcoma.

« It’s overwhelming and so unexpected, » she said.

« Obviously I’m fit and healthy and I’ve never had anything wrong with me. To find out about this was a real shock but I feel like I’m a really strong person. I can get through this. »

Ellie said she is grateful to all the doctors and nurses looking after her, and to everyone back home who is supporting her.

Kris and Maren Hellenga



Coppafeel! founder Kris Hallenga with her sister Maren

Twin sisters from Cornwall, Kris and Maren Hellenga set up the charity Coppafeel, raising awareness of breast cancer in 2009.

The brave sisters launched the charity after Kris was diagnosed with incurable breast cancer herself at just 23 years old.

Instead of letting the news get her down, she has used her experiences to campaign to raise awareness for young people, provide information about the disease and give guidance on how people can check themselves.

Ann Muller



Ann Muller, the woman behind the world famous Ann’s Pasties in The Lizard

Ann Muller is the business owner and founder of the famous Ann’s Pasties shop in The Lizard village, which is mainland Britain’s most southerly point.

Ms Muller never expected to become a Cornish pasty maker. Her only previous catering experience was waitressing in a vegetarian restaurant in Notting Hill, West London, more than 30 years ago, to help her through art school.

Having never made a pasty till about 20 years ago, even though it’s something which all the women in my mother’s Cornish family traditionally did, she soon found herself crimping and selling pasties with her mother.

Demand grew and she started selling her wares from a shop in Helston then Lizard where her company has continued to flourish to the point now her own son is part of the business.

Marie Hurworth



Marie Louise Hurworth, a midwife from Newquay, set up Marie Louise Maternity to provide mums and dads to be with an easy to carry bag full of only essential and safe products when they go to the maternity unit
Marie Louise Hurworth, a midwife from Newquay, set up Marie Louise Maternity to provide mums and dads to be with an easy to carry bag full of only essential and safe products when they go to the maternity unit

Newquay midwife Marie Louise Hurworth has witnessed her fair share of surprises during her career in the UK and Australia.

She had been increasingly worried that mums and dads-to-be are not taking what they truly need to the maternity wing when the big day comes and decided to act on her concerns.

The midwife who trained in London and worked in Kent and Sydney before returning to her home county of Cornwall, decided to set up her own company to provide all that’s needed in one easy to carry bag so mums can take the stress away and newborns are kept safe.

She founded Marie Louise Maternity and created a range of maternity changing bags which are packed with clinical experience and the safest organic products for labour, birth and those wonderful and vital 24 hours after birth.

Morwenna Banks



Cornish comedienne Morwenna is a well-known actress, writer and producer. She is most famously the voice of Mummy Pig in Peppa Pig and is one of the co-writers of the fantastic British comedy Damned.

She was born in Cornwall and now lives near Cadgwith with her husband, comic David Baddiel.

She previously became a patron of the Drama Express group – an all-inclusive group that runs out of the Hall for Cornwall, giving young people with a variety of disabilities the chance to take part in all aspects of theatre.

Kirstie Edwards



Kirstie Edwards, leader of the Plastic Free Falmouth campaign and co-owner of Plastic Oceanic

Another fierce Falmouth female is Kirstie Edwards, the incredible force behind the ‘Plastic Free’ movement both in Falmouth and Cornwall. For Kirstie, there is nothing stopping her passion and involvement in encouraging organisations, schools, businesses and people to reduce their carbon footprint.

She’s also co-director of a growing business called Plastic Oceanic, a company processing and transforming ocean waste into beautiful jewellery.

Long term, her and her business partner hope to create a plastic processing hub as a community resource, allowing small businesses to pop up and develop new recycled products which in turn will disrupt more waste streams.

Kirstie said: « Falmouth is our home but it is also a thriving epicentre for innovation. Being surrounded by water, and seeing first-hand what is washed up on our beaches every day, inspires us to think creatively about how we manage our resources and the impact we have on the environment.

« The progressive and supportive town team and council allow me to explore and develop new initiatives within the town as a committed volunteer and I’m incredibly proud of everything that we have achieved together. There is a very strong sense of community here.

« Being a female business owner in Falmouth means being surrounded by strong and empowered women. If you’re feeling a little bit stuck or wondering about ways to get into business, there is an abundance of female professors and leaders who are ready to support and guide you. I love where I live; I love the sea, the people and the creativity. It is my home. My beautiful home. »

Katy Barnes



Katy Barnes is the co-founder of SW1 Productions.
Katy Barnes is the co-founder of SW1 Productions.

Before relocating to Cornwall in the early 90’s Katy Barnes worked for Arista Records for a number of years.

There she cemented her love of live music and working closely with new and established artists. In 1993 she moved to Cornwall to start working with Surfers Against Sewage and was responsible for producing and programming the SAS Ball (a legendary fundraising event for environmental pressure group members).

In 2004 she began SW1 with which now promotes over 50 artists in the region as well as programming some of the biggest names in music for the Boardmasters and Nass Festivals.

Gitty Ankers



Gitty Ankers

An environmental campaigner and someone who has done a huge amount to increase environmental awareness in Cornwall, Gitty Ankers was awarded an MBE in 2010 for services to the recycling and waste industries.

She works for the Environment Agency and is a strong voice in sustainability for Cornwall.

Jade Spargo



Jade underwent a five hour operation to have her endometriosis removed shortly before baby Tilda was born

A mum with not one but two crippling disorders has spoken about the excruciating pain that led her to beg doctors for a hysterectomy at just 25 years old.

Jade Spargo, who lives in Truro with her partner Sabrina and two young daughters, was diagnosed with endometriosis two years ago, having suffered the debilitating effects of the condition for a decade.

The now 29-year-old had spent eight years battling heavy periods and crippling pain that led her to vomit and pass out, alongside facing struggles with her mental health.

Two years on from her endometriosis diagnosis, she has also been diagnosed with a further condition, the lesser known adenomyosis, for which the only cure is a hysterectomy.

Jade says that for years she was told by GPs that her symptoms were “just something that women have to put up with ».

Amanda Brokenshire



Amanda has a mild form of cerebral palsy which affects her movement mostly, but she doesn’t let it stop her from getting to work and living independently.

A Cornwall woman with cerebral palsy is myth-busting about living with the illness.

Amanda Brokenshire, of Foxhole, says that as a child her parents were often told that she was “just lazy” when at two-and-a-half-years old, Amanda was not reaching expected milestones and showing any signs of walking.

But after spending her toddler years embroiled in these issues, her parents knew something was wrong and she was eventually diagnosed with a mild form of cerebral palsy.

Cerebral palsy is the name for a group of lifelong conditions that affect movement and co-ordination, caused by a problem with the brain that occurs before, during or soon after birth.

It affects each person differently and can be difficult to predict what a life with cerebral palsy will look like for each individual.

56-year-old Amanda, said: « There are all kinds of different degrees of it. There are some people who have got it who are in wheelchairs, can’t speak and can’t do anything for themselves and then people like me who manage just fine. »

Anne Barlow



Anne Barlow is the new director of Tate St Ives

Anne Barlow is director of Tate St Ives.

Previously, she was artistic director at Tate St Ives, director of art in General, New York (2007–2016), curator of education and media programs at the New Museum, New York (1999–2006), and curator of contemporary art and design at Glasgow Museums (1994–1999).

Across these roles, she has led on programmatic and institutional vision and strategies, overseen museum collections, new commissions, artist residencies and public programmes, and managed numerous international collaborations.

She has initiated award-winning programmes including Museum as Hub (New Museum) and the What Now? symposia (Art in General), and curated exhibitions with artists including Dineo Seshee Bopape, Donna Huanca, Adelita Husni-Bey, Marwa Arsanios, Basim Magdy, Jill Magid, Shezad Dawood and Surasi Kusolwong.

Kate Shields



Kate Shields is the new Chief Executive Officer of the Royal Cornwall Hospitals Trust

Former nurse Kate Shields was appointed as chief executive of Royal Cornwall Hospitals Trust (RCHT) in January 2019 having acted in the role after previous chief exec Kathy Byrne in the summer of 2018.

But the 53-year-old has been working at the Trust since 2017, when she was brought in after the Care Quality Commission (CQC) gave it an « inadequate » rating and placed it in special measures.

The married mum of five said at the time of her appointment that she has « probably the best job in the world ».

It’s not without its challenges though, with the hospitals trust – which is responsible for Royal Cornwall Hospital, West Cornwall Hospital in Penzance and St Michael’s Hospital at Hayle.

The CQC reinspected the hospital in the run-up to Christmas last year and told NHS England that RCHT should be removed from special measures. It remains in the Requires Improvement category.

Lucie Donlan



Lucie Donlan at Watergate Bay yesterday

Lucie Donlan, a surfer and model from Cornualles, represented Cornwall on this year’s Love Island.

Newquay’s Lucie left the Love Island villa single in Week 5, after romances with Joe Garratt, Tommy Fury and George Rains.

Lucie has used her newfound fame to promote causes close to her heart, posting regularly about her work with The Wave Project, a charity that promotes surf therapy.

She has also been modelling for fashion brand Rapanui, a sustainable fashion brand that makes its clothing in a solar-powered factory.

Lucie has now also challenged herself to daily workouts to help shine a light on what Sport Relief does in the South West.

Laura Evans



Laura Evans in the harbour at Mevagissey

Born and raised in Cornualles, Laura Evans, also known ans St Ives Mermaid, is very familiar with what it means to be gay here.

Today, she is very much an open book when it comes to her sexuality, but this was not always the case.

She spent much of her late teens and early 20’s navigating the possibility that she could be something that she didn’t understand and for years suppressed her romantic feelings for women.

Now she uses her social media platforms to help normalise being LGBT and is sharing her coming out story in the hopes that it will inspire anyone struggling in the ways that she did.

Laura has travelled around, even living in London for a short period, but is happy to be in Cornwall. She works in a deli part-time and is also a well-known part time professional mermaid.

Christine Walker



Christine Walker, owner of Star Glazers Pottery Painting Café

Star Glazers in Falmouth is a pottery painting café with a fully stocked gin bar.

Founded and run by Christine Walker, the shop was set up in 2017 after she pivoted her career from working as a retail buyer to independently running a business.

The pottery painting café offer a huge selection of items people can choose from which are later kiln fired on site for guests to pick up a few days later, or if you’re just visiting, have delivered by post.

In addition to adult evening events such as ‘Gin and Paint’ or ‘Paint and Prosecco’ the café is also a popular spots for kids’ parties.

Christine said: « It might have seemed crazy at the time for me to set up this café but in reality it was the perfect opportunity for me to combine everything I had done in my previous career in retail buying and management as well as my university degree in ceramics and metal work. From the second I decided to set up this business, I was clear that I wanted to cater for both local customers as well as the tourist trade.

« Falmouth is not just a summer town thanks to the massively creative local community, allowing us to remain open year round with the exception of Mondays.

« Falmouth is a great place to be a business owner as it’s a real creative hub with a year round customer base. Creative outlets are flourishing and I think being by the sea in a town with such vibrancy really inspires and encourages people. This is also reflective in the incredible items people paint and how they are painted. I am eternally grateful for the supportive network of female business owners as well as the support we have from the entire business community. »

Madison Glinski



Madison pictured in her living room, six years after she began her fundraising journey

At just eight-years-old, Cornualles girl Madison Glinski started fundraising for charity by playing the violin.

Busking regularly in St Ives, by twelve-years-old, she had raised more than £50,000 and had received a Diana Award for her work raising money for Children’s Hospice South West.

She raised the astonishing amount by devoting much of her free time through the school holidays to her fundraising, in the hopes that she could help children less fortunate than her.

But at just twelve-years-old, in 2017, Cornwall Live reported how Madison was told she had a severe curvature of her spine that meant she had to stop playing immediately – until further medical treatment.

At this time, Madison has raised a grand total of £61,075, a figure which she remembers without checking – but her target is still £75,000.

Fast-forward two years, we caught up with the now fourteen-year-old and her mother Terresa, to find out how Madison is doing now and what her plans are for the future.

Her mum recalled how a couple of years ago, it all « went a bit pair shaped » for Madison.

She said: « She had been having problems with her knees for years and we kept taking her to different specialists but one particular one in 2017 decided to X-Ray her back rather than her knees and we discovered that her spine was crooked.

« She was told not to do anything that would cause her any pain so she had to stop busking as it caused her backache. »

Despite this diagnosis, Madison is still the same kind-hearted young girl she was just a few years ago, wanting to raise money for those in need. She says that she was « devastated » when she found out that she couldn’t busk anymore.

Gylisa Jayne Evans



The Pottens lived in a Renault Clio for three months before finding a home in Cornwall

She’s the Rock and Roll Mother blogger from Cornualles who made headlines earlier this year after declaring “I’m proud to be a kept woman”.

Now Gylisa Jayne Evans – who has 43,000 followers on Facebook – has admitted life wasn’t always so easy and that she and her partner Ryan deliberately made themselves homeless so they could live in Cornwall.

In a new book, Ever the Optimist, the 27-year-old reveals that she and Ryan jumped in their Renault Clio with just some clothes and a duvet and drove to Cornwall for a new life.

They ended up living in the car for three months, surviving on tins of soup and bottles of water.

She told Cornwall Live: « I felt shame that it was our fault we were homeless. We hit rock bottom and I found out what it’s like to feel invisible. »

That was six years ago. The couple have since married and had daughter Lily, aged four. The family now live in a « little house » in Pensilva, near Liskeard, and Gylisa Jayne has found fame as mummy blogger Rock and Roll Mother.

However, when she first came to Cornwall from Stratford-upon-Avon, Gylisa Jayne « felt like I wasn’t part of society – it was so degrading ».

Emily Scott



Emily Scott

Emily Scott took over the St Tudy Inn near Wadebridge three years ago and has already imposed her style on the place.

The chef trained in Burgundy where she built up her knowledge of classic cuisine techniques that continue to form a big part of her cooking today.

She moved to Cornwall nearly 15 years ago and went on to run The Harbour Restaurant in Port Isaac between 2007 and 2013.

In 2013 she was named as Food Magazine’s Best Chef South West.

The St Tudy Inn is her latest venture – although it wasn’t entirely planned. She said: « It just had the right feel about it. »

Sarah Jane Humphrey



Sarah Jane Humphrey, founder of Botanical Atelier

Tucked in the corner of Arwenack Street is Botanical Atelier, a charming shop introducing visitors to a fascinating world of all things plant related.

In addition to offering carefully sourced products, owner Sarah Jane Humphrey also hosts weekly botanical illustration workshops where she is joined by locals and tourists, sometimes from as far as Australia and Hong Kong. Sarah’s talent and hard work is highly commended and in 2018 she was awarded the Gold Medal in the 2018 RHS London Botanical Art Show.

Sarah said: « Falmouth has an amazing community of strong women in business. We are supportive of each other and a great inspiration to other women about to embark on new ventures.

« I myself wear many hats as a busy mother of three, an illustrator and dealing with the day-to-day workings of running a business. However, the rewards which make it all worth it are that I get to be my own boss, living by the sea and inspiring my children to be creative and strong. »

Fiona Speed



Fiona Speed, owner of Real Speed

Fiona Speed set up her fun, brightly coloured lifestyle brand in 2012 and opened shop in Falmouth in 2018. Taking inspiration from sailing, rowing and dance, Fiona creates unique clothing and homeware using modern sailcloth and luxury fabrics.

As a fourth-generation Falmouth lady, Fiona’s shop couldn’t be more perfectly placed near Custom House Quay where her grandfather had his fishing boat, a boat which posed as the inspiration of her popular cushions.

Fiona said: « Falmouth is a great place to be a female business owner as there are a great number of independent shops led by women. It’s a very friendly place and everyone has time to talk to each other and offer advice wherever they can.

« The students keep the town vibrant year round and often visit my shop. When they do, I enjoy talking about their art and design career ambitions and I tell them of my journey from studying at Falmouth School of Art and Design (now Falmouth University) and to where I am today. »

.
________________

Article Aléatoire

La lithothérapie, c’est quoi? pierres de lithothérapieLes soins selon pierres s’appellent la lithothérapie, ces approche holistique de soin est basée sur l’influence subtile que peuvent apporter des minéraux. Des grandeur de personnes s’aident de pierres, autant de individus avec autant de réussites. Trouvez des pierres de lithothérapie dans la boutique essencedegaia.fr. Pour comprendre le fonctionnement de la lithothérapie, il faut dans un premier temps reconnaître l’existence d’énergies non visibles qui composent et qui composent tout ce qui est manifesté,

une aura d’énergie qui est aussi réelle que ce que vos yeux vous permettent de voir du plan physique. Ces énergies subtiles qui composent sont signe de notre état d’être aux niveaux émotionnel, mental et spirituel.

Si nous changeons d’émotion nous changeons la fréquence vibratoire de émotionnel. Les minéraux ont une énergie forte avec des caractéristiques pas mal marquées par rapport à leur composition et cristallisation, une énergie subtile et stable qui est utilisée en lithothérapie pour influencer corps subtile et obtenir des améliorations de notre état d’être.

La portée de ces améliorations est à prendre comme des aides agissant à des niveaux différents versus la pierre utilisée. cristal d'amétyste pierre pensée de lithothérapieC’est une astuce de soin holistique car a une interaction à totaux les volumes de l’être. L’action se fera chez sur notre système d’énergies subtiles alors chez interaction, se transmettra à nos autres canevas de manifestation qui sont en relation avec le type d’énergie de la pierre, en or niveau physique, émotionnel, mental et spirituel.
Onintroduction des pierres de santé, qui seront en relation avec notre besoin, pour rétablir une harmonie, pour « soigner » un problème, aider au contraire moyennant des troubles digestifs, moyennant le stress, pour favoriser la guérison, atténuer douleurs, dynamiser un organe, retrouver le sommeil, lutter à l'encontre de migraines, permettre de passer de performantes nuits réparatrices, … Le glèbe d’applications n’a pas de limites.

Au degré de l’efficacité elle se trouve être pas mal variable et dépend principalement de de deux ans points: la profondeur du problème et la sensibilité de la personne. Peu importe la croyance de la personne, la lithothérapie n’est pas un placebo, que l’on croie ainsi qu'à pas aux effets des pierres, elles vont avoir un effet. Par contre, un individu qui est d’un naturel à se protéger, qui n’accepte pas idées nouvelles, qui a du mal à remettre en question ses croyances, ces personnes vont avoir du mal à ressentir des effets rapidement. Cet état d’esprit fondée comme une barrière de défense actif qui empêche d’être positivement influencé dans les énergies bénéfiques des pierres. Tout n’est pas blanc ainsi qu'à noir, complets les degrés d’ouverture d’esprit existent dans l'hypothèse ou bien qu’une personne ne sera onques 100% fermée ni 100% ouverte. Notre sensibilité varie aussi fortement versus état d’être du aussitôt présent.

. druse de cristal de roche, rechargement en lithothérapieOn utilise des pierres de soin aussi pour améliorer des capacités, à l'opposé pour aider à la méditation, pour livrer plus endurant dans l’effort physique, pour augmenter une joie de qui est jà bien présente, ou bien pour agrandir l’intuition. Les pierres utilisées sont généralement des minéraux semi précieux ou précieux sous forme de cristaux, travaillés en pierres polies, et pourquoi pas laissés à l’état naturel en pierre brute. Les pierres polies sont privilégiées en lithothothérapie quant au côté pratique, dans la poche d’un vêtement, l’état convenable est agréable et n’abîme pas le tissu.

Une qu’une pierre vous à transmis son énergie, aura besoin d’être purifiée et rechargée au bout d’un soudain afin qu’elle retrouve toutes ses capacités. À ce suje,t vous avez la possibilité consulter les articles sur la purification et sur le rechargement. La lithothérapie peut avoir une forte influence sur état d’être sans toutefois qu’elle ne remplace une examen chez un médecin, c’est une aide additionnelle qu’apporte ce thérapie alternative.

Pour décourir instinct de chaque pierre, vous trouverez une grande liste à droite de cette page, aussi des sujets utiles pour utiliser pierres en soins, Bonne lecture! La lithothérapie a précédemment apporté beaucoup à énormément de individus à travers le monde, pourquoi pas à vous? Qu'est ce que la lithothérapie ? Aujourd’hui, la lithothérapie est répandu sur la planète entier, tout d'or moins dans son sens originel qui est l’utilisation des pierres. À titre d’exemple, l’industrie s’est emparé du cristal pour utiliser ses propriétés vibratoires, doté d’une fréquence à la fois femme et unique, pour réaliser des montres. Qui ne détient ou n’a possédé d'or cours de ces dernières années une montre à cristal ? Nous ne parlons pas non plus des parures de ornements en pierres naturelles chez lesquelles nous sommes séduits pendant leur beauté. Pas si loin que cela à l’époque, nos aïeux offraient régulièrement cadeaux naturels de la nature, connaissant absolument et vertus. Au delà des symboles, les quantités infinitésimales de minéraux intéressent chercheurs contemporains pour leur densité et condensé de propriétés.

Dans un registre plus spirituel, entendrons très discuter de vertus des pierres mais deux reposent sur ces même thèse qu’est la composition chimique de tout minéraux son impact sur son environnement.

Des résultats sont aujourd’hui prouvés, en or travers de la magnétothérapie qui s’appuie sur la connaissance de la magnétite dans un processus d’autoguérison. Les vertus sédatives de la pierre d’aimant permettent ainsi un pressé dans ce cadre bien précis.

Dans un parallèle similaire, le cuivre possède aussi des vertus reconnues thérapeutiquement. Aujourd’hui, de nombreux chercheurs s’accordent pour dire que l’impact vibratoire et énergétique des pierres sur psychisme et physique est issu d’une analogie structurelle. Quotidiennement, des éléments minéraux essentiels sont ingérés pour équilibre structurel. Ainsi, déposer une pierre or creux de sa menotte ou encore porter un bijou en pierres naturelles disposant des appropriés s’avérer essentiel pour pallier à ce manquement.

La pierre en interrogation déclenche or contact de la peau une résonance vibratoire singulière qui voltampère stimuler les minéraux organiques, retirant de potentiels dysfonctionnements corporels. Chaque minéraux leste d’une pulsation unique et offre ainsi une activation des centres énergétiques (chakras).

Cette mi-temps va varier en fonction de sa composition chimique, de sa structure cristalline sa couleur. La pierre ainsi qu'à le minéraux en interrogation disposera ainsi de vertus uniques et permettra de réguler une partie de corps, après de retrouver son équilibre fonctionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *